Aechmea miniata

Famille : Bromeliaceae


Texte © Pietro Puccio

 

claude.gif
Traduction en français par Claude Leray

 

Aechmea miniata, Bromeliaceae

Epi floral rouge, ovaires et sépales rouge corail et pétales bleus © Giuseppe Mazza

Aechmea miniata (Beer) Baker (1889) est originaire des forêts humides de l’est du Brésil (Bahia).

Le nom de genre vient du grec “aichme” = fer de lance, en référence aux sommets épineux des sépales et aux bractées florales ; le nom d’espèce en latin “miniata” = couleur plomb rouge, fait référence à la couleur de l’inflorescence.

C’est une plante herbacée à feuilles persistantes, monocarpique (ne porte ses fruits qu’une seule fois), acaule, épiphyte, de 30-40 cm de haut, inflorescence incluse, elle a une rosette en forme d’entonnoir d’environ 40 cm de diamètre de feuilles vert olive, légèrement épineuses sur les bords, d’environ 40 cm de long et de 4-5 cm de large, elles ont tendance à s’élargir légèrement de la base vers l’extrémité. L’épi floral, d’environ 30 cm de long, de couleur rouge foncé, se termine par un épi composite, formé de plusieurs épis qui s’étendent à partir d’un axe central d’environ 10 cm de long, avec de petites bractées florales rouges. Les fleurs simples mesurent 15 mm de long, avec des ovaires et des sépales de couleur rouge corail et des pétales bleus, tendant ensuite à devenir rouges d’environ 10 mm de long ; les fruits sont des baies rouge vif qui restent longtemps sur la plante.

En dehors des graines, cette plante se reproduit par voie végétative à travers les nouvelles plantes issues de bourgeons axillaires entre les feuilles et pouvant être détachés lorsque leur dimension atteint au moins le tiers de celle de la plante mère.

C’est une plante très ornementale due à la couleur brillante de l’inflorescence, cultivable en plein air, en position légèrement ombragée, sous les climats tropicaux et subtropicaux humides, à la fois comme épiphyte et pour recouvrir le sol sur des substrats très aérés, poreux, drainants et riches en matières organiques. Elle convient, grâce à sa taille réduite, à la culture en pot pour la décoration d’espaces intérieurs lumineux, de vérandas et de jardins d’hiver, en évitant le soleil direct, sous des températures supérieures à 16 °C.

Le substrat doit être maintenu légèrement humide et l’humidité de la pièce, en présence d’air sec et de températures élevées, peut éventuellement être augmentée par nébulisation, en utilisant de l’eau à température ambiante et non calcaire afin d’éviter des taches non esthétiques sur les feuilles. En été, il est possible de laisser de l’eau dans la cavité centrale formée par la rosette de feuilles, en la renouvelant fréquemment pour éviter qu’elle ne devienne un nid de larves de moustiques. Pour stimuler la floraison des plantes adultes, une méthode simple consiste à recouvrir la plante d’un film plastique transparent et à placer à la base une ou deux pommes mûres coupées (les fruits mûrs, en particulier la pomme, développent de l’éthylène, hormone aidant la floraison des Bromeliaceae), pendant environ deux semaines.

Synonymes: Lamprococcus miniatus Beer (1856) ; Lamprococcus miniatus var. discolor Beer (1856) ; Aechmea fulgens var. glomerata Regel (1857) ; Aechmea miniata var. discolor (Beer) Beer ex Baker (1889).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BROMELIACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

error: Content is protected !!