Begonia bipinnatifida

Famille : Begoniaceae


Texte © Pietro Puccio

 


Traduction en français par Jean-Marc Linder

 

L’espèce est originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, où elle pousse dans les sous-bois des forêts de montagne humide, sur des sols rocheux.

Le genre est dédié au naturaliste et collecteur français Michel Begon (1638-1710), qui était gouverneur du Canada et des colonies françaises dans les Caraïbes ; le nom de l’espèce est la combinaison de l’adverbe latin “bis” = « deux fois », de l’adjectif “pinnatus, a, um” = « penné » et du verbe “findo” = « fendre, diviser », donc avec une feuille doublement incisée comme une penne.

Begonia bipinnatifida J.J.Sm. (1906) est une espèce herbacée monoïque vivace, érigée, atteignant environ 40 cm de hauteur, ramifiée, avec des tiges cylindriques en zig-zag rouge et aux noeuds renflés. Sur un pétiole de 1 à 2 cm de long, les feuilles sont bipennatifides, au profil obliquement oblong-ovale, longues de 7 à 13 cm et larges de 3 à 5 cm, avec 12 à 16 segments pennés dont la taille décroît vers l’apex, vert vif sur la face supérieure et rougeâtres sur le dessous.

Begonia bipinnatifida, Begoniaceae

Originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Begonia bipinnatifida est une espèce herbacée vivace d’environ 40 cm. Les tiges sont rouges et les feuilles dentelées comme des fougères, comme le suggère le nom anglais de “Fern leaf begonia”. La face supérieure des feuilles est d’un beau vert brillant intense, la face inférieure rappelle les tiges © Giuseppe Mazza

Les inflorescences terminales bisexuelles portent 1 à 3 fleurs. Les fleurs mâles, sur un pédicelle rougeâtre d’environ 1 cm de long, ont deux tépales réniformes, de 1 cm de long et de 1,2 cm de large, blanchâtres aux marges verdâtres, avec de nombreuses étamines de 4 à 5 mm de long, réunies à la base pour former une colonne, et à anthères jaunes. Les fleurs femelles ont 5 tépales inégaux, oblongs à elliptiques, rose pâle, d’environ 1 cm de long et 0,6 cm de large, avec 3 styles dressés jaune d’or d’environ 4 mm de long, des stigmates de même couleur en forme de croissant, et un ovaire infère, triailé, triloculaire, d’environ 1 cm de long et 0,5 cm de large. Les fruits sont des capsules contenant de nombreuses petites graines.

L’espèce est multipliée par graines, mais plus généralement et facilement par boutures, même de feuilles, au printemps et en été, dans un environnement confiné pour maintenir un niveau d’humidité élevé.

Elle est très décorative avec le feuillage fin rappelant les fougères, souligné par le contraste de couleur entre les deux faces de la feuille.

Begonia bipinnatifida, Begoniaceae

Une fleur femelle. Les mâles n’ont que deux tépales réniformes. Leurs nombreuses étamines sont groupées à la base et forment une colonne d’anthères jaunes © G. Mazza

Sa culture n’est cependant pas très facile en raison de ses exigences. L’environnement idéal est celui d’une serre très lumineuse mais sans soleil direct, ventilée, avec une humidité élevée et constante de 70 à 90 %, et des températures moyennes élevées de 22 à 26 °C, très stables, avec des minimums en hiver non inférieures à 16 °C, bien que l’espèce puisse supporter quelques degrés de moins.

En raison de sa petite taille, elle convient également aux terrariums à lumière, à l’humidité et la température correctement régulées pour éviter les excès nocifs. Un léger mouvement permanent de l’air évite la stagnation de l’humidité et diminue le risque d’infections fongiques, auxquelles l’espèce est sensible, et des attaques parasitaires que l’environnement confiné favorise. Les plantes doivent en tout état de cause être fréquemment inspectées pour pouvoir intervenir rapidement avec les préparations appropriées.

Le sol, riche en substance organique, de légèrement acide à neutre, doit être particulièrement aéré et drainant et renouvelé dès qu’il commence à se dégrader. L’arrosage doit être prudent pour éviter la pourriture des racines due à la stagnation de l’eau : laisser sécher la couche superficielle du sol avant de redonner de l’eau, en particulier en hiver, lorsque la plante est au repos.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BEGONIACEAE cliquez ici.

error: Content is protected !!