Cavendishia allenii

Famille : Ericaceae


Texte © Pietro Puccio

 


Traduction en français par Jean-Marc Linder

 

Cavendishia allenii, Ericaceae

Pour pouvoir admirer la splendide Cavendishia allenii, une Ericacée très différente dans sa douce élégance, style « Belle Époque », de notre bruyère sèche et piquante des Alpes, il faut aller au Panama et regarder attentivement les branches des arbres qui poussent dans les forêts locales humides, entre 200 et 1500 m d’altitude © G. Mazza

L’espèce est originaire du Panama où elle vit sur les arbres des forêts humides, entre 200 et 1500 m d’altitude.

Le genre est dédié à Lord William George Spencer Cavendish, 6ème duc du Devonshire (1790-1858), qui fut président de la Royal Horticultural Society de Londres. L’espèce est dédiée au botaniste américain Paul Hamilton Allen (1911-1963), qui l’a découverte au Panama et en a collecté les échantillons.

Cavendishia allenii A.C.Sm. (1941) est un arbuste épiphyte, atteignant environ 1 m de haut, avec des branches brun-grisâtre plus ou moins pendantes.  Subsessiles, les feuilles sont alternes, simples, ovales-elliptiques, à l’apex obtus ou acuminé. La marge du limbe est entière et la nervure principale saillante sur la face inférieure. Les feuilles sont coriaces, vert intense semi-brillant sur le dessus, plus pâle et mat sur le dessous. Elles sont longues de 5 à 11 cm et larges de 3 à 7 cm.

Cavendishia allenii, Ericaceae

C’est en fait un arbuste épiphyte, rarement cultivé, atteignant 1 m de haut. Feuilles vert brillant et branches souvent pendantes at aux inflorescences éclatantes © G. Mazza

Les inflorescences sont axillaires, racémeuses et compactes, de 3 à 6 cm de long. Elles sont constituées de bractées florales ovales-elliptiques à l’apex aigu et à la marge entière, concaves, papyracées, rose à rouge, striées, longues de 1,5 à 2 cm et larges de 1 à 1,5 cm, persistantes pendant longtemps et sous-tendant les fleurs. Long de 1 à 2 mm, le pédicelle est muni de deux bractéoles similaires aux bractées, mais plus petites, qui entourent le calice.

Les fleurs, dont le calice persiste dans le fruit, font 0,8 à 1,2 cm de long. De couleur rose, elles ont 5 lobes triangulaires et leur corolle urcéolée, longue de 1,2 à 1,6 cm et d’environ 0,4 cm de diamètre, à 5 lobes oblongs-triangulaires, est vert clair tendant au jaune ou jaune orangé vers l’apex. Elles sont striées. Les fruits sont des baies sub-globuleuses, de 1,5 cm de diamètre et de couleur bleue, contenant de nombreuses graines ovoïdes d’environ 1 mm de long.

La plante est multipliée par semis dans un terreau drainant, riche en substance organique, maintenu humide à une température de 24 à 28 °C.

Cavendishia allenii, Ericaceae

Grandes bractées pointues, roses ou rouges, et fleurs jaunes, protégées par deux bractéoles similaires, plus petites, qui entourent le calice. La culture n’est pas facile © Giuseppe Mazza

Rarement cultivée, elle mériterait une plus grande diffusion pour son feuillage décoratif et la couleur de ses inflorescences. Elle ne peut être utilisée en extérieur que dans les zones tropicales et subtropicales humides, comme épiphyte sur des arbres ou dans des vases ou des paniers de préférence suspendus, installée dans un terreau organique additionné d’inertes pour améliorer le drainage et l’aération des racines, en lumière solaire filtrée ou léger ombrage.

Ailleurs, il convient de la placer dans un environnement protégé très lumineux et à l’humidité élevée, entre 65 et 80 %, à températures moyennes-élevées, avec des minima hivernaux d’au moins 15 °C et une ventilation légère et constante. Des arrosages réguliers et abondants sont nécessaires en cas de températures élevées, mais sans excès d’eau. Ils doivent être plus espacés en hiver : permettre à la couche superficielle du sol de sécher avant de redonner de l’eau.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ERICACEAE cliquez ici.