Chaetodon mitratus

Famille : Chaetodontidae

PEPPINO.gif
Texte © Giuseppe Mazza

 


Traduction en français par Virginie Thiriaud

 

Le Poisson-papillon indien (Chaetodon mitratus Günther, 1860) appartient à la classe des Actinopterygii, les poissons à nageoires rayonnées, à l’ordre des Perciformes et à la famille des Chaetodontidae.

Le nom du genre Chaetodon vient du grec “χαίτη” (khaite) = poil et “ὀδούς” (odous) = dent, en raison des dents en forme de soies, tandis que le nom de l’espèce, mitratus, en latin “avec la mitre”, “avec le turban”, fait référence aux bandes obliques sombres sur le dessus de la tête.

Zoogéographie

Le Chaetodon mitratus n’est présent que dans neuf endroits de l’océan Indien. On le trouve le long des côtes de Madagascar et des îles adjacentes, les Comores, Maurice, la Réunion et les Seychelles. Puis en se dirigeant vers l’est, il vit aussi aux Maldives et aux îles Chagos, et enfin aux îles Cocos et à l’île Christmas.

Chaetodon mitratus, Chaetodontidae, Poisson-papillon indien

Présent dans 9 endroits de l’océan Indien, Chaetodon mitratus se distingue, chez les poissons-papillons, par son profil plus triangulaire qu’ovale et son museau court © Giuseppe Mazza

Ecologie-Habitat

Il vit dans des eaux relativement profondes pour un poisson-papillon, généralement entre 50 et 68 m, où poussent les gorgones et les coraux noirs sur les surplombs externes des récifs. Il peut descendre jusqu’à 80 m et se trouve rarement au-dessus de 40 m avec quelques ascensions exceptionnelles à environ 22 m.

Morpho-physiologie

En général, il mesure moins de 13 cm, avec un maximum de 16 cm. Comme c’est généralement le cas chez les Chaetodon, le corps est aplati latéralement avec le dos haut, mais ici, contrairement à l’habitude, le profil est plus triangulaire qu’ovale et le museau est court. La bouche est protractile avec 6 à 7 rangées de minuscules dents placées comme des brosses sur les deux mâchoires.

La couleur de fond est jaune, plus intense chez les spécimens de l’île Maurice, avec 3 bandes caractéristiques. La première, verticale, camoufle l’œil et les deux autres, plus larges et obliques, couvrent le corps, y compris la première partie de la nageoire dorsale. Celle-ci comporte 8 rayons épineux et 18 à 20 rayons mous. Lorsqu’il est coincé et ne peut pas s’échapper, ce poisson la dresse contre ses adversaires, afin de les effrayer et de paraître plus grand. La partie restante de la nageoire dorsale est de couleur orangée avec un bord blanc. Toutes les autres nageoires, sauf les pectorales transparentes, sont jaunes. La nageoire anale a 3 rayons épineux et 14 à 15 rayons mous ; les pectorales et les pelviennes sont inermes ; la caudale est plus ou moins tronquée.

Chaetodon mitratus, Chaetodontidae, Poisson-papillon indien

D’une longueur maximale de 13 cm, il vit dans des eaux plutôt profondes pour un Chaetodon. Caractéristiques, les 3 bandes obliques sombres sur la tête, comme un turban © Giuseppe Mazza

Éthologie-Biologie reproductive

Le Chaetodon mitratus se nourrit de plancton et de petits invertébrés benthiques. Il vit isolé ou en petits groupes de 5 individus maximum. Pendant la période de reproduction, des couples se forment, parfois durables.

L’accouplement a lieu en nageant et les œufs, fécondés à la volée par le mâle, sont confiés aux courants. Ils éclosent le jour suivant. Les larves pélagiques dérivent pendant environ 2 mois et les jeunes poissons atteignent souvent les fonds marins à de grandes distances de leur lieu de naissance. Une fois qu’il a atteint une certaine taille, la livrée juvénile est pratiquement identique à celle de l’adulte.

C’est une espèce qui vit relativement longtemps, vendue à un prix élevé pour la vie en aquarium. Les populations peuvent doubler en moins de 15 mois et l’indice de vulnérabilité est donc aujourd’hui (2020) très bas, avec une note de seulement 13 sur une échelle de 100.

Synonymes

Tetragonoptrus mitratus (Günther, 1860).

 

→ Pour des notions générales sur les poissons cliquer ici

→ Pour apprécier la biodiversité des Osteichthyes, les POISSONS OSSEUX, et trouver d’autres espèces cliquer ici.

error: Content is protected !!