Harpullia pendula

Famille : Sapindaceae


Texte © Pietro Puccio

 


Traduction en français par Jean-Marc Linder

 

Harpullia pendula, Sapindaceae

Harpullia pendula est un arbre à feuilles persistantes d’Australie orientale, qui dépasse 20 m de haut dans la nature © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire d’Australie (Nouvelle-Galles du Sud et Queensland) où elle vit dans les sous-bois des forêts sèches ou humides, sur les sols alluviaux et basaltiques, souvent sur les rives des rivières, à basse et moyenne altitude.

Le nom du genre vient du nom bengali local “harpuli” de Harpullia cupanioides Roxb. ; celui de l’espèce est l’adjectif latin “pendulus, a, um” = “pendant”, qui évoque les inflorescences pendantes.

Noms communs : Australian tulipwood, black-tulip, mogun-mogun, Moraton Bay tulipwood, Queensland tulipwood, tuliplancewood, tulipwood (anglais).

Harpullia pendula Planch. ex F. Muell. (1859) est un arbre à feuilles persistantes qui peut dépasser 20 m de haut, mais qui est maintenu plus bas en culture. Sa couronne est globuleuse et dense ; de 35 à 60 cm de diamètre, son tronc a une écorce ridée grise qui a tendance à s’écailler irrégulièrement avec l’âge.

Sur un pétiole long de 2,5 cm, les feuilles sont alternes, pennées, longues de 15 à 30 cm. Elles ont 3 à 8 folioles, souvent irrégulièrement disposées sur les côtés du rachis, oblongues-elliptiques, à l’apex obtus ou aigu, et à la marge entière ; leur longueur est de 5 à 12 cm et leur largeur de 2 à 4 cm, elles sont coriaces, de couleur vert intense brillant sur le dessus, plus clair sur le dessous.

Les inflorescences axillaires sont des panicules pendants, longs de 10 à 30 cm, aux fleurs fonctionnellement unisexuées d’environ 1,8 cm de diamètre, légèrement parfumées. Les 5 sépales libres sont presque orbiculaires, longs d’environ 0,4 cm, bruns-rosâtres. Les 5 pétales oblongs ont environ 0,8 cm de longueur, jaunes-verdâtres et pubescents à l’intérieur. 8 étamines et un ovaire globuleux biloculaire pubescent complètent la fleur.

Les fruits sont des capsules bilobées, longues de 1,3 à 1,5 cm et larges de 2 à 3 cm, dont la couleur va du jaune au rouge orangé ; chaque lobe contient une graine ovoïde de couleur noirâtre brillant.

Harpullia pendula, Sapindaceae

Le tronc fait 35 à 60 cm de diamètre. La cime dense et arrondie est faite de feuilles alternes et coriaces atteignant 30 cm© Giuseppe Mazza

On multiplie l’espèce par semis de graines, préalablement trempées dans l’eau pendant 3 jours, dans un terreau drainant maintenu humide à la température de 24 à 28 °C ; la levée demande 3 à 8 semaines ; le pouvoir germinatif des graines est de très courte durée. On multiplie aussi cette espèce par bouturage.

Cet arbre au feuillage compact produit des fruits ornementaux aux couleurs vives qui, quand ils s’ouvrent en hiver, montrent leurs graines brillantes. Sa croissance plutôt lente, son système racinaire non invasif et sa résistance à la pollution urbaine le font souvent utiliser en Australie et dans certains pays tropicaux comme arbre d’alignement, et pour ombrager les places et les jardins publics et privés.

Harpullia pendula, Sapindaceae

Jaunes à rouges oranges, les fruits sont des capsules bilobées qui évoquent des ballons jumelés, et sont larges de 3 cm © Giuseppe Mazza

Il pousse en plein soleil comme à la mi-ombre, et sur différents types de sol, humides et drainants, semi-arides, ou encore argileux et compacts ; il supporte également les vents salés et peut donc être utilisé près de la mer.

Durable, le bois est dur et dense ; son grain est fin, avec un net contraste de couleur entre l’aubier blanc crème et le duramen brun foncé. Facile à travailler et à finir, il était naguère très apprécié et recherché pour l’ébénisterie, les lambris, les placages, les portes, les cannes et les meubles de qualité ; on le trouve aujourd’hui en quantités limitées en raison de l’exploitation excessive du passé.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des SAPINDACEAE cliquez ici.

error: Content is protected !!