Pentas lanceolata

Famille : Rubiaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Fleurs en étoiles en corymbes roses, mauves ou blancs © Mazza

Fleurs en étoiles en corymbes roses, mauves ou blancs © Giuseppe Mazza

Pentas lanceolata (Forssk.) Deflers (1889) est originaire d’Afrique tropicale (Burundi, Rwanda, Zaïre, Djibouti, Éthiopie, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Mozambique), des Comores, de la péninsule arabique (Arabie saoudite, Yémen).

Le nom de genre vient du grec « pénte » = cinq, en référence aux cinq pétales de la fleur ; le nom spécifique provient du mot latin « lanceola » = en forme de lance, en référence à l’aspect des feuilles.

Noms communs : ”egyptian star cluster”, “star cluster”, “star flower” (anglais); “bouquet d’étoiles” (français); “sternblume” (allemand); “penta” (espagnol); “estrela-do-egito”, “show-de-estrelas”, “cacho-de-estrelas”, “silena” (portugais).

Sempervirente cespiteuse, mesurant jusqu’à 1,5 m de hauteur, elle présente des feuilles ovales à lancéolées, pubescentes, longues de 8-14 cm, de couleur vert foncé et à nervures en relief. Les fleurs en étoiles, de 10-15 mm de diamètre, sont réunies en denses corymbes terminaux, généralement de couleur rose, mauve et blanche, produites, sous les climats chauds, presque continuellement tout au long de l’année. Les fruits sont des capsules de 4-5 mm de longueur. La reproduction se fait par bouture, avec chaleur de fond, et par semis, auquel cas la couleur des fleurs peut être différente de celle de la plante mère ; les graines doivent être placées à la surface du substrat à une température d’au moins 20 °C et germent en 1-2 semaines.

Espèce de grande valeur décorative, cultivable en plein soleil (de préférence), ou sous une ombre légère, dans les zones au climat tropical et subtropical ; ailleurs, elle peut être cultivée comme annuelle, compte tenu de sa rapidité de croissance, ou en pot pour pouvoir être abritée dans un environnement protégé lorsque la température baisse, approximativement, en dessous de 10 °C.

Elle préfère les sols fertiles subacides, drainants, maintenus humides.

Synonymes : Ophiorrhiza lanceolata Forssk. (1775); Manettia lanceolata(Forssk.) Vahl (1790); Mussaenda aegyptiaca Poir. (1797); Neurocarpaea lanceolata (Forssk.) R.Br. (1814); Mussaenda lanceolata (Forssk.) Spreng. (1824); Mussaenda luteola Delile in F.Cailliaud (1827); Pseudomussaenda lanceolata (Forssk.) Wernham, (1916).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des RUBIACEAE cliquez ici.