Pitcairnia sanguinea

Famille : Bromeliaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Broméliacée insolite de Colombie, Pitcarnia sanguinea est une espèce terrestre vivace, sempervirente, monocarpique, de grande valeur décorative et paysagère © Giuseppe Mazza

Broméliacée insolite de Colombie, Pitcarnia sanguinea est une espèce terrestre vivace, sempervirente, monocarpique, de grande valeur décorative et paysagère © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Colombie où elle pousse à la lisière de la forêt humide.

Le genre est dédié au médecin anglais Williams Pitcairn (1711-1791), passionné de botanique et collectionneur de plantes exotiques à partir des serres duquel l’espèce type a été décrite ; le nom spécifique est l’adjectif latin « sanguineus, a, um » = sanglant, couleur du sang, en référence à la couleur de la face inférieure des feuilles.

Noms communs : blood leaf bromeliad (anglais).

Pitcairnia sanguinea (H.E.Luther) D.C.Taylor & H.Rob. (1999) est une espèce herbacée terrestre vivace, sempervirente, monocarpique (ne fleurit qu’une seule fois puis meurt), pourvue de 4-7 feuilles, sur un pétiole mesurant jusqu’à environ 42 cm de longueur, de couleur vert foncé avec une nervure centrale pourpre au-dessus, rouge pourpre en-dessous, longues de 40-60 cm et larges de 5-7 cm, lancéolées à apex longuement pointu, recourbé. L’inflorescence, au centre de la rosette, de couleur rouge, est constituée d’une hampe florale, longue d’environ 35 cm, qui se termine par un racème, mesurant jusqu’à environ 18 cm, constitué de bractées lancéolées qui sous-tendent les fleurs hermaphrodites tubulaires à 3 sépales libres lancéolés à apex pointu, longs de 2 cm, et 3 pétales libres oblongs à apex pointu de 5-6 cm de longueur. Le fruit est une capsule contenant de nombreuses petites graines.

La multiplication se fait à partir des graines, à mettre en place le plus rapidement possible, dans un substrat organique additionné de 30 % de sable siliceux maintenu humide à une température de 24-28 °C, et par division à partir des nouvelles pousses qui se développent à la base de la plante mère.

Espèce de grande valeur décorative et paysagère adaptée aux zones tropicales et subtropicales humides, ne supportant pas les températures proches de 0 °C sauf si elles sont exceptionnelles et de très courte durée, à utiliser en masse comme couvre-sol ou en bordures.

Elle nécessite une exposition très lumineuse, voire le plein soleil le matin, et des sols particulièrement drainants et aérés riches en substance organique, légèrement acides à légèrement alcalins, maintenus en permanence humides, mais sans stagnation qui pourrait entraîner la pourriture. Les apports d’engrais, au printemps été, devront être effectués avec des produits équilibrés contenant des oligoéléments sous forme de chélates. Excellent sujet à cultiver en pot pour la décoration d’environnements particulièrement lumineux, avec des températures minimales hivernales non inférieures à 16 °C et des arrosages réguliers pendant la période végétative, plus espacés en hiver, mais sans jamais laisser le substrat sécher complètement. En présence d’air sec et de températures élevées, l’humidité ambiante peut être augmentée par des nébulisations fréquentes en utilisant de l’eau à température ambiante non calcaire pour éviter les taches disgracieuses sur les feuilles. Pour créer un microenvironnement plus humide autour de la plante, on peut également placer le pot sur une soucoupe de plus grand diamètre contenant de l’argile expansée, des graviers ou tout autre matériau inerte, partiellement rempli d’eau à un niveau qui ne touche pas le fond du pot.

Synonymes : Pepinia sanguinea H.E.Luther (1997).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BROMELIACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.