Sauropus spatulifolius

Famille : Phyllanthaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Sauropus spatulifolius est un petit arbuste de 40 cm, originaire du Vietnam. Feuilles décoratives et vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Sauropus spatulifolius est un petit arbuste de 40 cm, originaire du Vietnam. Feuilles décoratives et vertus médicinales © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du nord du Vietnam où elle vit dans les sous-bois des forêts humides à basse altitude.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs « σαῦρος » (sauros) = lézard et « πούς » (pus) = pied, en raison de la forme des étamines qui ressemblent à l’empreinte d’un dinosaure ; le nom spécifique est la combinaison du diminutif latin « spatula » = petite spatule et « folium » = feuille, avec une référence évidente.

Noms communs : dragon’s tongue (anglais); long lei ip, long li ye, lung li yah (chinois); mayom bai phai (thaïlandais).

Sauropus spatulifolius Beille (1927) est un petit arbuste sempervirent, stolonifère, ramifié à la base, atteignant environ 40 cm de hauteur, aux branches cylindriques rugueuses, minces, souvent décombantes. Les feuilles, regroupées à l’apex des branches sur un pétiole glanduleux pubescent long de 2-5 mm, sont alternes, simples, obovales à oblongues-spatulées à apex arrondi et marge entière, longues de 5-14 cm et larges de 2-6 cm, de couleur verte veinée de blanc grisâtre, coriaces. Inflorescences, sur un court pédoncule, directement sur les branches (cauliflorie) avec des grappes de 2-5 fleurs unisexuelles sur la même plante, parfumées. Fleurs mâles, sur un pédicelle long de 3-5 mm, d’environ 4 mm de diamètre, dépourvues de pétales, au calice de couleur rouge foncé à pourpre composé de 6 sépales obovales, d’environ 2 mm de longueur et 1,5 mm de largeur, disposés en deux verticilles, et de 3 étamines aux filaments réunis en un court cylindre. Fleurs femelles, sur un pédicelle long de 1-2 mm, d’environ 5 mm de diamètre, semblables aux mâles, avec un ovaire sous-globulaire triloculaire et 3 styles bifides à l’apex. Le fruit est une capsule déhiscente globulaire, de 6 mm de diamètre, contenant généralement trois graines de section triangulaire. La multiplication se fait par semis dans un substrat riche en substance organique additionné de 30 % de sable siliceux ou d’agriperlite, afin d’améliorer le drainage, maintenu constamment humide à une température de 24-26 °C, et par division. Espèce de culture facile au feuillage décoratif et aux fleurs parfumées, utilisable dans les jardins des régions au climat tropical et subtropical humide, en masse, comme couvre-sol et en bordures ; elle nécessite une lumière solaire filtrée ou un ombrage partiel et des sols bien drainés maintenus constamment humides.

Elle est souvent cultivée, notamment dans le sud de la Chine, pour ses feuilles séchées utilisées en médecine populaire principalement pour le traitement des maladies de la gorge et des bronches.

Excellent sujet à cultiver en pots, pour la décoration des intérieurs lumineux, avec des températures nocturnes minimales non inférieures à 16 °C et des arrosages réguliers pendant la période végétative, plus espacés en hiver, mais sans jamais laisser le substrat sécher complètement. Les apports d’engrais mensuels, au printemps-été, doivent être effectués avec des produits équilibrés contenant des oligoéléments à la moitié de la dose conseillée par le producteur.

Synonymes : Sauropus changianus S.Y.Hu.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des PHYLLANTHACEAE cliquez ici.