Specklinia brighamii

Famille : Orchidaceae


Texte © Pietro Puccio

 


Traduction en français par Virginie Thiriaud

 

Specklinia brighamii, Orchidaceae

Originaire d’Amérique centrale, Specklinia brighamii est une espèce épiphyte formant des touffes denses avec des feuilles d’un beau vert vif mesurant jusqu’à 8 cm de long © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Bélize, du Costa Rica, de Cuba, de l’Équateur, du Salvador, de la Jamaïque, du Guatemala, d’Haïti, du Honduras, du Mexique (Campeche, Chiapas, Oaxaca, Tabasco et Veracruz), du Nicaragua et du Panama, où elle pousse sur les arbres des forêts humides depuis le niveau de la mer jusqu’à environ 2400 m d’altitude.

Le genre est dédié au graveur allemand Veit Rudolph Specklin (-1550), auteur des représentations du traité botanique “De historia stirpium commentarii insignes” de Leonhart Fuchs (1501-1566). Le nom de l’espèce est dédié au botaniste, géologue et ethnologue américain William Tufts Brigham (1841-1926).

La Specklinia brighamii (S.Watson) Pridgeon & M.W.Chase (2001) est une espèce épiphyte formant des touffes denses avec un rhizome rampant et des tiges minces, dressées et unifoliées, de 0,3 à 0,8 cm de long, entourées de deux gaines tubulaires.

Specklinia brighamii, Orchidaceae

Culture facile en terrarium. Petites fleurs voyantes s’ouvrant en succession au sommet d’un pédoncule filiforme © Giuseppe Mazza

Feuilles oblancéolées dressées, à sommet aigu bidenté et base amincie, de 2,5 à 8 cm de long et 0,6 à 1 cm de large, coriaces, vert brillant.

Fleurs groupées au sommet d’un pédoncule filiforme de 4 à 6 cm de long, s’ouvrant individuellement en succession, sur un pédicelle et ovaire de 0,4 à 1 cm de long, pendant une longue période.

Sépale dorsal oblong avec apex aigu caréné postérieurement, de 0,6 à 1 cm de long et 0,3 à 0,4 cm de large, de couleur jaunâtre avec un veinage brun-rougeâtre. Sépales latéraux oblongs avec apex allant d’obtus à apiculé, carénés postérieurement, légèrement plus longs que le sépale dorsal, réunis à la base sur la moitié ou plus de leur longueur, de couleur jaunâtre avec une tache brun-rougeâtre à la base.

Pétales spatulés de couleur jaunâtre avec un veinage brun-rougeâtre, de 2 à 3 mm de long et 1 à 2 mm de large. Labelle lingulé de couleur brun foncé, de 2 à 3 mm de long et environ 1 mm de large, cilié à son sommet.

Elle se reproduit par graines, in vitro, mais on recourt généralement à la division des touffes.

Orchidée miniature de culture facile, florifère, elle forme rapidement des touffes denses. Elle se développe correctement aussi bien en serre intermédiaire qu’en serre chaude en position semi-ombragée, avec une humidité élevée, 70 à 85 %, et une ventilation constante. Idéale pour les terrariums.

Elle peut être montée sur des morceaux de troncs, d’écorce ou des radeaux de nature diverse recouverts de sphaigne pour maintenir l’humidité aux racines, ou cultivée en pot avec un compost constitué de fragments d’écorce finement broyés et de charbon de bois avec ajout de sphaigne. Les arrosages seront réguliers et fréquents, car il n’a pas de période de repos précise, mais permettant au substrat de s’assécher légèrement, en utilisant de l’eau de pluie, de l’eau obtenue par osmose inverse ou encore de l’eau déminéralisée.

L’espèce est inscrite à l’annexe II de la CITES (espèces dont le commerce est réglementé au niveau international).

Synonymes : Pleurothallis brighamii S.Watson (1888) ; Sarcinula brighamii (S.Watson) Luer (2006).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

error: Content is protected !!