Specklinia cactantha

Famille : Orchidaceae


Texte © Pietro Puccio

 

michel.gif
Traduction en français par Michel Olivié

 

Specklinia cactantha, Orchidaceae

Épiphyte native des forêts de la Colombie et du Panama la Specklinia cactantha fait partie des plus petites orchidées miniatures vu qu’elle ne dépasse pas 1,5 cm de haut © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire de la Colombie et du Panama où elle pousse sur les arbres des forêts humides entre 600 et 1650 m d’altitude.

Le genre est dédié au graveur allemand Veit Rudolph Specklin (-1550), auteur des illustrations du traité de botanique “De historia stirpium commentarii insignes” de Leonhart Fuchs (1501-1566). Le nom de l’espèce est la combinaison des substantifs grecs “kaktos”, un nom local rapporté par Théophraste (IVe siècle av. J.C.) et se référant à une plante épineuse et comestible “qui pousse seulement en Sicile et non en Grèce” (le cardon?) et “anthos” = fleur, par allusion aux minuscules poils hérissés ressemblant à des épines qui sont présents sur diverses parties de l’inflorescence.

La Specklinia cactantha (Luer) Pridgeon § M. W. Chase (2001) est une espèce épiphyte cespiteuse qui possède un rhizome rampant et des tiges minces, unifoliées, longues de 2 à 4 mm et entourées de deux gaines tubulaires. Les feuilles sont droites, oblongues-elliptiques avec un apex obtus légèrement tridenté, longues de 0,7 à 1 cm, larges d’environ 0,3 cm,  coriaces et de couleur vert foncé à vert bleuâtre.

Specklinia cactantha, Orchidaceae

Espèce idéale pour des mini-terrariums. Ses fleurs, poilues comme l’indique le nom scientifique et relativement grandes par rapport à la plante, sont portées par un pédoncule filiforme et s’ouvrent les unes après les autres © Giuseppe Mazza

Les fleurs, fasciculées, situées à l’apex d’un pédoncule filiforme qui comporte de minuscules poils raides et dressés et qui est long de 1,3 à 2,2 cm, s’ouvrent individuellement les unes après les autres. Le pédicelle et l’ovaire long d’environ 0,3 cm portent également des poils raides.

Les sépales sont translucides, de couleur blanche parfois teintée de rose, et comportent des poils raides sur les bords et sur l’arrière. Le sépale dorsal est ové avec un apex long et acuminé, long d’environ 10 mm et large de 3 mm. Les sépales latéraux sont oblongs avec un apex long et acuminé, soudés à leur base sur environ le tiers de leur longueur, longs d’environ 10 mm et larges ensemble de 3 à 4 mm.

Les pétales sont cunéés avec un apex rétus, longs d’environ 2,5 mm, larges de 1,5 mm et de couleur verdâtre teintée de rose au centre. Le labelle est linguiforme, légèrement dilaté dans sa première moitié avec des bords relevés, charnu, de couleur rouge pourpre foncé, long d’environ 3 mm et large  de 1,5 mm. La colonne est cylindrique, longue d’environ 2 mm et de couleur vert clair.

On reproduit cette plante au moyen de ses graines ou in vitro mais habituellement on recourt à la division des touffes.

Cette orchidée miniature est parmi les plus petites vu qu’elle ne dépasse pas 1,5 cm, exception faite de la fleur qui s’élève d’environ 1 cm au-dessus des feuilles et qui est relativement grande par rapport à la plante. On peut la cultiver dans une serre moyennement chauffée ou chaude à un emplacement situé à mi-ombre avec une température ambiante élevée, de 70 à 85 %, et une aération permanente. Elle est idéale pour des terrariums et des mini-terrariums. On la dispose habituellement sur de petits morceaux de branche, d’écorce ou sur des radeaux formés de matériaux divers en ajoutant de la sphaigne à sa base pour maintenir l’humidité. Les arrosages doivent être fréquents et réguliers, vu qu’elle n’a pas de période de repos précise, et légèrement plus espacés en hiver mais sans jamais laisser le substrat sécher totalement et en utilisant de l’eau de pluie, provenant d’osmose inversée ou déminéralisée.

Cette espèce est inscrite dans l’appendice II de la CITES (espèce dont le commerce est réglementé au niveau international).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ORCHIDACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

error: Content is protected !!