Stigmaphyllon sinuatum

Famille : Malpighiaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Stigmaphyllon sinuatum est une plante grimpante ligneuse des forêts tropicales d'Amérique centrale. Peu connue ailleurs. © Giuseppe Mazza

Stigmaphyllon sinuatum est une plante grimpante ligneuse des forêts d’Amérique centrale. Peu connue ailleurs © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de Bolivie, du Brésil, de Colombie, d’Équateur, du Guyana, de Guyane française, du Pérou, du Suriname et du Venezuela où elle pousse sur les arbres des forêts tropicales, souvent le long des cours d’eau, du niveau de la mer jusqu’à environ 1000 m d’altitude.

Le nom générique est la combinaison des substantifs grecs « στίγμα » (stigmate) = stigmate et « φύλλον » (phyllon), en référence aux appendices des stigmates semblables à des feuilles ; le nom spécifique est l’adjectif latin « sinuatus, a, um » = sinueux, en référence aux feuilles ondulées.

Stigmaphyllon sinuatum (DC.) A.Juss. (1840) est une plante grimpante ligneuse assez variable par la forme de ses feuilles et la couleur de ses fleurs, qui peut atteindre 30 m de longueur. Les feuilles, sur un pétiole long de 1,3-10 cm pourvu de deux glandes circulaires à l’apex, sont opposées ou disposées en verticilles de 3, de forme ovale à cordée à elliptique, rarement à 3-5 lobes, obtuses, mucronées, de 6-20 cm de longueur et 4-20 cm de large, de couleur vert foncé au-dessus, vert pâle en-dessous. Inflorescences axillaires, sur un pédoncule long de 0,3-1 cm,  portant de nombreuses (15-35) fleurs hermaphrodites réunies en ombelles à calice à 5 sépales, de 1,5-2,5 cm de longueur et de largeur, à 5 pétales onguiculés (pétales à la base longuement étroite semblables à une tige) de couleur jaune intense ou diversement teintés de rouge, orbiculaires à marges ondulées et dentées-ciliées, de 1,2-1,6 cm de longueur, 10 étamines inégales et trois styles qui se terminent en un stigmate pourvu d’une foliole verte. Le fruit est un schizocarpe subdivisé en trois samares (fruits secs indéhiscents munis d’ailes membraneuses qui favorisent leur dispersion par le vent) avec l’aile dorsale, de 3,5-5,5 cm de longueur et 1-1,5 cm de largeur, de couleur brun rougeâtre.

La reproduction se fait par semis, dans un substrat organique additionné de 30 % de sable siliceux grossier ou d’agriperlite maintenu humide à une température de 22-24 °C.

Espèce vigoureuse presque inconnue en dehors des zones d’origine, cultivables dans les régions au climat tropical et subtropical humide où on peut la faire grimper sur de robustes balustrades ou des pergolas, ou comme dans la nature, sur des arbres. Elle nécessite une exposition en plein soleil ou légèrement ombragée et n’est pas particulièrement exigeante sur le sol, à condition qu’il soit bien drainé, maintenu presque constamment humide.

Localement, les tiges flexibles et robustes sont utilisées comme liens.

Synonymes : Banisteria heterophylla Willd. (1799); Banisteria sinuata DC. (1824); Banisteria splendens DC. (1824); Stigmaphyllon fulgens A.Juss. (1840); Stigmaphyllon martianum A. Juss. (1840); Stigmaphyllon richardianum A. Juss. (1840); Stigmaphyllon heterophyllum Hook. (1843); Stigmaphyllon hypoleucum Miq. (1844); Stigmaphyllon purpureum Benth. (1848); Stigmaphyllon brachiatum Planch. & Triana (1862); Stigmaphyllon monancistrum Nied. (1899); Stigmaphyllon splendens (DC.) Cuatrec. (1958).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MALPIGHIACEAE cliquez ici.