Tabernaemontana dichotoma

Famille : Apocynaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

L’espèce est originaire de Malaisie péninsulaire, du Myanmar (Birmanie) et du Sri Lanka où elle vit dans les forêts humides entre 600 et 1500 m d’altitude.

Le genre est dédié au médecin et botaniste allemand Jakob Theodor Müller von Bergzabern (vers 1520-1590), Tabernaemontanus est le nom latinisé de Bergzabern ; le nom spécifique dérive du grec « διχότομος » (dichotomos) = coupé, divisé en deux, en référence aux inflorescences.

Noms communs : Eve’s apple, forbidden fruit, milk wood tree (anglais); kunnampala (malayalam); pilikarbir (punjabi); divi kaduru, kaduru (singalais); kandalaippalai, kattalaripalai (tamil).

Tabernaemontana dichotoma Roxb. ex Wall. (1829) est un arbuste ou un petit arbre sempervirent, mesurant généralement 3-5 m de hauteur, avec un diamètre de tronc allant jusqu’à environ 30 cm, bien qu’on trouve dans la nature de vieux spécimens dans la nature mesurant jusqu’à 20 m de hauteur, à la sève laiteuse irritante. Les feuilles, sur un court pétiole, sont simples, opposées, de forme oblongue-elliptique à marge entière et apex obtus, longues de 8-22 cm et larges de 3-7 cm, coriaces, de couleur vert intense brillant au-dessus et nervures latérales parallèles presque perpendiculaires à la nervure centrale. Inflorescences cymeuses à l’aisselle des feuilles supérieures portant de nombreuses fleurs agréablement parfumées à corolle hypocratériforme, d’environ 4 cm de diamètre, à 5 lobes oblongs-falciformes de couleur blanche au centre jaune. Les fruits sont des follicules pendants ovoïdes, généralement par paires, de 3,5-7 cm de longueur et 3-5 cm de diamètre, avec une dépression latérale, de couleur orangée à maturité, contenant de nombreuses graines oblongues entourées d’une pulpe écarlate.

La reproduction se fait par semis, dans un substrat organique drainant, léger, maintenu humide mais sans stagnation, à une température de 25-28 °C, par bouturage, avec une chaleur de fond et une humidité ambiante élevée, et par marcottage.

Originaire des forêts de Malaisie péninsulaire, du Myanmar et du Sri Lanka, Tabernaemontana dichotoma est un arbuste aux étranges fruits ovoïdes orangés, habituellement par paires, avec une dépression latérale qui les fait sembler mordus et aux graines entourés d'une pulpe cramoisie. Les Portugais qui l'ont découvert à Ceylan ont identifié cette île comme étant le paradis terrestre et la plante comme l'arbre de vie. Toutes les parties de l'arbre sont vénéneuses mais certains alcaloïdes ont des vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Originaire des forêts de Malaisie péninsulaire, du Myanmar et du Sri Lanka, Tabernaemontana dichotoma est un arbuste aux étranges fruits ovoïdes orangés, habituellement par paires, avec une dépression latérale qui les fait sembler mordus et aux graines entourés d’une pulpe cramoisie. Les Portugais qui l’ont découvert à Ceylan ont identifié cette île comme étant le paradis terrestre et la plante comme l’arbre de vie. Toutes les parties de l’arbre sont vénéneuses mais certains alcaloïdes ont des vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Espèce d’intérêt décoratif notable par le feuillage et les fleurs agréablement parfumés, cultivable dans les régions au climat tropical et subtropical humide, ne supportant pas des températures inférieures à +10 °C si ce n’est pour une courte période. Elle nécessite des sols légers, drainants, riches en matière organique, maintenus presque constamment humides, une exposition légèrement ombragée et une humidité ambiante élevée. La taille périodique est utile pour maintenir un port plus compact et stimuler la floraison. Cultivable également en pot, avec les précautions mentionnées ci-dessus, dans un environnement lumineux avec des températures minimales hivernales non inférieures à 15 °C, avec des arrosages réguliers pendant la période végétative, plus espacés en hiver, mais sans jamais laisser sécher complètement le substrat, et des fertilisations, au printemps et en été, avec des engrais hydrosolubles, contenant des oligoéléments, à la moitié du dosage conseillée par le fabricant.

Les Portugais, premiers Européens à atteindre l’île de Sri Lanka, l’identifièrent comme le lieu du paradis terrestre et l’espèce comme l’arbre de vie, légende également présente dans d’autres religions, d’où quelques noms communs, en raison de la forme des fruits qui semblent être partiellement mordus.

Toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques. Des études en laboratoire ont mis en évidence la présence dans différentes parties de la plante, en particulier dans les extraits d’écorce et de graines, d’alcaloïdes indoliques aux effets hypotenseurs et relaxants musculaires, susceptibles d’intéresser la pharmacopée officielle.

Synonymes : Tabernaemontana laurifolia Ker Gawl. (1823); Tabernaemontana dichotoma Roxb. (1824); Rejoua dichotoma(Roxb. ex Wall.) Gamble (1923); Cerbera dichotoma Lodd. (1829); Ervatamia dichotoma (Roxb. ex Wall.) Burkill (1935); Pagiantha dichotoma (Roxb. ex Wall.) Markgr. (1935); Tanghinia dichotomaG.Don (1839).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des APOCYNACEAE cliquez ici.