Turnera aurantiaca

Famille : Passifloraceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Parent insolite de la passiflore, Turnera aurantiaca est un arbuste vivace à feuilles persistantes, très ramifié, de 1-3 m de haut, originaire du Brésil et de Guyane © Giuseppe Mazza

Parent insolite de la passiflore, Turnera aurantiaca est un arbuste vivace à feuilles persistantes, très ramifié, de 1-3 m de haut, originaire du Brésil et de Guyane © G. Mazza

L’espèce est originaire du nord du Brésil et de Guyane, où elle pousse en particulier sur les sols sablonneux le long des rivières Essequibo et Rupununi.

Sous les tropiques, il est presque toujours en fleurs aux corolles isolées lumineuses d'environ 5 cm de diamètre © Giuseppe Mazza

Sous les tropiques, il est presque toujours en fleurs. Corolles isolées lumineuses d’environ 5 cm de diamètre © Giuseppe Mazza

Le genre est dédié au médecin et botaniste anglais William Turner (1510-1568) ; le nom spécifique est l’adjectif latin « aurantiacus, a, um » = orange, en référence à la couleur des fleurs.

Noms communs : orange turnera (anglais); flor côr de laranja (portugais du Brésil).

Turnera aurantiaca Benth. (1842) est un arbuste pérenne sempervirent, très ramifié, de 1-3 m de hauteur, à tiges cylindriques irrégulièrement striées et à feuilles simples, alternes, ovoïdes-lancéolées à marge crénelée-dentée et à apex pointu, glabres au-dessus, légèrement pubescentes en-dessous, longues de 5-10 cm et larges de 2,5-4 cm.

Le pétiole, long de 0,5-1 cm, est pourvu d’une paire, rarement deux, de glandes nectarifères situées à proximité de la lame foliaire, sessiles, de 1-2 mm de diamètre.

Les fleurs, sur un pédoncule long de 1,5-5 cm, solitaires, éphémères, produites à l’aisselle des feuilles supérieures, présentent une corolle d’environ 5 cm de diamètre, constituée de 5 pétales obovales de couleur orange intense.

Les fruits sont des capsules globuleuses glabres ou velues, d’environ 0,8 cm de diamètre, contenant des graines obovales légèrement recourbées, d’environ 3 mm de longueur et 1,6 mm de diamètre, avec des stries longitudinales marquées, de couleur marron.

Il se propage par semis, dans un substrat organique sableux maintenu humide à une température de 24-26 °C, et par bouturage.

Espèce à floraison presque continue dans ses lieux d’origine, mais peu connue ailleurs, malgré ses indubitables caractéristiques décoratives, cultivable dans les régions au climat tropical et subtropical en plein soleil ou sous un ombrage partiel ; elle n’est pas particulièrement exigeante en ce qui concerne le sol, à condition qu’il soit particulièrement drainant.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des PASSIFLORACEAE cliquez ici.