Cardamine pentaphyllos

Famille : Brassicaceae


Texte © Prof. Pietro Pavone

 

michel.gif
Traduction en français par Michel Olivié

 

Cardamine pentaphyllos

Fréquent dans les hêtraies humides des montagnes calcaires du Sud de l’Europe, entre 500 et 1700 m d’altitude, Cardamine pentaphyllos est une espèce géophyte rhizomateuse qui se fane et disparaît sous terre après sa floraison © Giuseppe Mazza

Cardamine pentaphyllos (L.) Crantz est une espèce que l’on trouve dans les chaînes de montagne du Sud de l’Europe, de la péninsule ibérique aux Alpes et aux Balkans et probablement dans celles du Caucase et de l’Anatolie. 

On la trouve dans les bois mixtes humides et au sol profond. Elle est surtout abondante dans les hêtraies situées sur des terrains calcaires entre 500 et 1700 m et descend rarement au-dessous de 400 à 500 m.

On suppose que le nom du genre Cardamine viendrait des deux mots grecs “kardia” = coeur et “amyno” = protéger, à cause des propriétés médicinales (cardiotoniques) que l’on attribuait autrefois aux plantes de ce genre. L’épithète de l’espèce pentaphyllos signifie “plante dont les feuilles ont cinq lobes” en raison de la forme de ses feuilles.

Cette espèce est désignée communément sous les noms de “dentaire palmée” ou de “cardamine digitée”.

Cardamine pentaphyllos est incluse dans la tribu Cardamineae qui compte 15 genres où la radicule caractéristique demeure en général fixée aux deux cotylédons et pousse le long de la ligne de séparation de ceux-ci qui, pour cette raison, sont appelés “cotylédons accombants”.

C’est une plante herbacée pérenne et haute jusqu’à 50 cm qui possède un rhizome rampant aux petites écailles foncées longues de 5 à 8 mm d’où sortent des tiges glabres, non ramifiées et rougeâtres en partie basse.

Les feuilles basales, pétiolées et alternes, comportent 5 segments ovales-lancéolés dont le bord est doublement denté. Les feuilles caulinaires sont identiques mais ont des pétioles plus courts qui s’amenuisent vers le haut.

Les inflorescences sont des racèmes corymbeux qui portent 7 à 15 fleurs sur des pédicelles allongés au moment de la fructification.

Les fleurs, actinomorphes, ont un calice formé de sépales longs de 7 à 8 mm et une corolle constituée de 4 pétales disposés en croix, longs de 17 à 23 mm, de couleur violette ou mauve pâle, rose ou blanche. Les étamines, au nombre de 6, sont plus courtes que les pétales. L’ovaire est supère. La floraison a lieu d’avril à juin. Les fruits sont des siliques longues de 4 à 7 cm.

Les graines, de couleur marron clair, sont nombreuses et de forme ovoïdale. En Italie cette espèce est présente dans les régions du Nord : Val d’ Aoste, Piémont, Lombardie, Trentin-Haut-Adige, Vénétie, Frioul-Vénétie Julienne, Ligurie, Émilie-Romagne et Toscane.

Cardamine pentaphyllos est une plante utilisée en phytoalimurgie du fait de ses feuilles  comestibles qui peuvent être consommées crues ou cuites. Crues elles ont un goût assez amer qui s’atténue après cuisson.

Cette espèce, en raison de la beauté de ses feuilles, de ses fleurs et de sa rusticité est cultivée comme plante d’ornement. On la cultive en effet en pleine terre dans des jardins, sur des terrasses et dans des cours dans des bacs ou des pots.

Cardamine pentaphyllos

Au printemps elle réapparaît avec de nouvelles tiges. Ses feuilles sont comestibles. C’est aussi une belle plante d’ornement résistant aux parasites et facile à cultiver © Giuseppe Mazza

Elle préfère l’ombre ou la mi-ombre et un sol assez humide et riche en humus bien qu’elle s’adapte à d’autres sols à condition qu’ils soient humides.

À cause de la beauté de ses feuilles, de son aptitude à grandir, de ses formes stables, de la couleur de ses fleurs et de sa résistance aux parasites elle a obtenu le prix “Award of Garden Merit” de la Royal Horticultural Society.

On reproduit cette plante au printemps au moyen de ses graines. Celles-ci germent au bout de 1 à 3 semaines à 15° C. Quand les jeunes plants sont assez grands pour pouvoir être manipulés on doit les placer dans de petits pots et les cultiver à l’ombre dans un milieu froid pendant les deux premières années. En fin d’été on peut les installer aux emplacements choisis.

On peut aussi reproduire cette plante par division du rhizome au début du printemps ou en été après que la partie aérienne de la plante s’est fanée. Cardamine pentaphyllos est en effet une plante pérenne dont la tige souterraine (le rhizome) produit chaque année des racines et de nouvelles tiges et qui, pour cette raison, est répertoriée comme “géophyte rhizomateux”. Les morceaux du rhizome les plus gros peuvent mis directement en terre à leur emplacement définitif. Les plus petits doivent être placés dans des récipients afin qu’ils puissent bien s’enraciner et c’est seulement après que l’on peut les installer à l’emplacement choisi.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BRASSICACEAE cliquez ici.

error: Content is protected !!