Cascabela thevetioides

Famille : Apocynaceae


Texte © Pietro Puccio

 

michel.gif
Traduction en français par Michel Olivié

 

Elle ressemble à la Cascabela thevetia mais a des fleurs plus grandes © Giuseppe Mazza

Elle ressemble à la Cascabela thevetia mais a des fleurs plus grandes © Giuseppe Mazza

La Cascabela thevetioides (Kunth) Lippold (1980) est originaire des forêts d’arbres à feuilles caduques du centre et du Sud du Mexique.

Le nom du genre vient de « cascabel », nom donné à cette plante par les populations indigènes. Le nom de l’espèce « thevetioides »  = semblable à la thevetia fait référence à sa ressemblance avec les espèces appartenant au genre Thevetia.

Noms communs : giant yellow oleander, giant thevetia, giant lucky nut, large-flowered yellow oleander, bestill tree, yoyotli (anglais), ayoyote, chavaquin, camé, fraile, codo de fraile, hueso de fraile, yoyote, joyote, calaveritas, canchule, cobalonga, narciso amarillo (espagnol), laurier jaune (français), chapéu-de-napoleao, chapéu-de-napoleao gigante, fava-de-santo-inacio-gigante (portugais).

C’est un arbuste sempervirent haut jusqu’à 6 à 8 m, aux tiges grisâtres et aux feuilles verticellées, linéaires, longues jusqu’à 12 à 15 cm environ, larges de 1 à 2 cm, au bord incurvé, de couleur vert foncé et brillantes. Les inflorescences sont terminales et portent de nombreuses fleurs infundibuliformes, longues de 8 à 10 cm et d’une largeur identique, éphémères et de couleur jaune vif ou rose saumon. Les fruits sont des drupes sous-sphériques de 6 cm environ de large et de 4 cm de haut, de couleur verte virant au marron foncé à maturité et contenant 1 à 4 graines ovoïdes. On reproduit cette plante au moyen de ses graines et par bouturage.

C’est une espèce peu répandue à l’aspect semblable à celui de la Cascabela thevetia dont elle diffère entre autres par la plus grande dimension des fleurs et l’abondance des inflorescences, des caractéristiques qui devraient la faire préférer à la thevetia qui est beaucoup plus connue et plus cultivée. Elle est idéale pour les régions aux climats de type méditerranéen aux étés chauds et secs et doit être cultivée en plein soleil et sur des sols de préférence sableux et drainants. Elle résiste à des températures allant jusqu’à -3/-4°C. Toutes les parties de cette plante contiennent des substances potentiellement toxiques dont plusieurs glucosides cardioactifs contenus en particulier dans les graines.

Synonymes : Cerbera thevetioides Kunth in F.W.H.von Humboldt, A.J.A.Bonpland & C.S.Kunth (1819); Thevetia humboldtii Voigt (1845); Thevetia thevetioides (Kunth) K.Schum. in H.G.A.Engler & K.A.E.Prantl (1895); Thevetia yccotli A.DC. in A.P.de Candolle (1844).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des APOCYNACEAE cliquez ici.