Gigantochloa ridleyi

Famille : Poaceae


Texte © Pietro Puccio

 

claude.gif
Traduction en français par Claude Leray

 

Gigantochloa ridleyi, Poaceae

Un Gigantochloa ridleyi presque centenaire cultivé dans les jardins botaniques de Singapour © Mazza

Cette espèce, connue seulement en culture, est censée être originaire de la Malaisie péninsulaire.

Le nom de genre est la combinaison des substantifs grecs “gigas” = géant et “chloe” = herbe, en référence évidente à l’aspect de la plante.

Le nom d’espèce a été donné en l’honneur du botaniste anglais Henry Nicholas Ridley (1855-1956).

Noms communs: tiying kaas, tying aya (malaisien).

Gigantochloa ridleyi Holttum (1956) est une espèce vivace à feuilles persistantes, cespiteuse et formant des touffes très dense, rhizomateuse, elle a des tiges cylindriques dressées atteignant 16-18 m de long et 10 cm de diamètre avec de longs espaces de 30-45 cm entre les noeuds, glabres, de couleur verte. souvent avec des stries jaunes ; les bractées persistantes sont presque triangulaires, atteignant 25 cm de long et recouvertes d’un duvet noir et dense avec des ramifications aux nœuds.

Les feuilles, alternes, sont oblongues et ont un sommet pointu pouvant atteindre 40 cm de long et 6-8 cm de large.

L’espèce peut être reproduite par division des rhizomes.

C’est une espèce dont on ne connaît pas de spécimens dans le milieu naturel, on pense qu’il s’agit d’un hybride naturel ; actuellement (2013) elle est cultivé à Bali (Indonésie), en Malaisie péninsulaire et à Singapour, principalement à des fins ornementales ; localement, les chaumes sont utilisés comme matériau de construction pour les habitations rurales ; les spécimens en fleurs ne sont pas connus dans ces régions.

Elle est cultivable dans les zones climatiques tropicales et subtropicales à température et humidité élevée, en plein soleil ou à l’ombre partielle, sur des sols légèrement acides à neutres et maintenus presque constamment humides.

Le spécimen présenté ici a été récolté par Henry Nicholas Ridley, directeur des jardins botaniques de Singapour de 1888 à 1912, dans le village de Seberang Perai, en Malaisie, où il était cultivé. Il est censé être originaire du nord de cette région.

Gigantochloa ridleyi, Poaceae

Découvert en Malesie à Seberang Perai, ce spécimen a été utilisé pour la description de l’espèce. Il n’a jamais fleuri et on pense qu’il vient du nord de cette zone © G. Mazza

On a pensé immédiatement à une nouvelle espèce et on a utilisé ce spécimen pour la description scientifique. Il a déjà plus de 90 ans mais il n’a jamais fleuri.

Synonyme : Gigantochloa maxima var. ridleyi (Holttum) Samsuddin (1980).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des POACEAE cliquez ici.

 

 

 

error: Content is protected !!