Goeppertia burle-marxii

Famille : Marantaceae


Texte © Pietro Puccio

 

michel.gif
Traduction en français par Michel Olivié

 

Goeppertia burle-marxii, Marantaceae

La Goeppertia burle-marxii a des inflorescences de 13 à 18 cm © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire du Brésil (Bahia) où elle pousse dans la forêt humide.

Le genre est dédié au botaniste et paléontologue allemand Johann Heinrich Robert Goeppert (1800-1884). L’espèce est dédiée à l’architecte paysagiste brésilien Roberto Burle Marx (1909-1994).

Noms communs : ice blue calathea, blue ice calathea, white ice calathea (anglais).

La Goeppertia burle-marxii (H. Kenn.) Borchs. § S. Suarez (2012) est une espèce herbacée rhizomateuse, pérenne, sempervirente, haute de 0,5 à 1,2 m dont les feuilles, disposées sur une tige longue de 30 à 50 cm, sont ovées à elliptiques, longues jusqu’à environ 70 cm, larges de 30 cm, de couleur vert intense et brillantes en partie supérieure, vert pâle en partie basse et comportent des veinures latérales rapprochées et parallèles.

Les inflorescences, portées sur un pédoncule plus court que les feuilles, sont longues de 13 à 18 cm et constituées de bractées florales de couleur blanche à bleu pâle qui durent longtemps et renferment les fleurs qui ont un calice tubulaire à trois lobes de couleur blanc lilas et s’ouvrent chaque jour les unes après les autres mais ne durent que peu de temps. La reproduction de cette plante s’effectue au moyen de ses graines mais habituellement on la réalise facilement par division.

C’est une espèce qui a une grande valeur ornementale en raison de ses grandes feuilles d’un vert intense et de ses inflorescences en forme de torche. Elle peut être cultivée à l’extérieur uniquement dans les zones aux climats tropical et subtropical humide, de préférence en partie à l’ombre ou à l’ombre afin d’aviver la couleur de ses feuilles bien qu’elle supporte les rayons directs du soleil pendant quelques heures exception faite de celles du milieu de la journée. Elle a besoin d’un terreau riche en substances organiques, drainant et maintenu constamment humide.

Ailleurs on la cultive en pot, à condition de la mettre à l’abri en hiver, en utilisant un substrat organique aéré, complété par du sable siliceux grossier, de la perlite ou d’autres matériaux inertes pour obtenir un très bon drainage, les températures minimales hivernales ne devant pas être inférieures à 16 °C. Les arrosages doivent être réguliers mais en laissant sécher légèrement la couche supérieure du terreau avant de remettre de l’eau et en évitant que l’eau stagne ce qui pourrait facilement entraîner des risques de pourrissement. L’humidité doit être élevée, autour de 50 à 60 %. En cas de sécheresse de l’air il faut pulvériser fréquemment la plante avec de l’eau non calcaire pour éviter l’apparition de taches inesthétiques sur les feuilles. Les inflorescences coupées, qui durent longtemps, sont utilisées dans les compositions florales.

On a sélectionné des variétés aux bractées de couleur blanche (‘White Ice’), bleu pâle (‘Blue Ice’) et verte (‘Green Ice’).

Synonymes : Calathea burle-marxii H.A.Kenn. (1982).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MARANTACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.

error: Content is protected !!