Hellenia globosa

Famille : Costaceae


Texte © Pietro Puccio

 

michel.gif
Traduction en français par Michel Olivié

 

Hellenia globosa, Costaceae

Rhizomateuse pérenne du Sud-Est asiatique, Hellenia globosa a des tiges en spirale ramifiées longues jusqu’à 3 m © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire de Bornéo, de Java, de la péninsule malaise, de Sumatra et de la Thaïlande où elle vit dans les forêts pluviales, principalement dans les vallées, des zones marécageuses et le long des cours d’eau jusqu’à environ 1.200 m d’altitude.

Le genre est dédié au botaniste et zoologue finlandais Carl Niclas Hellenius (1745-1840) qui prit le nom de Carl Niclas von Hellens après qu’on lui a décerné un titre nobiliaire. Le nom de l’espèce est l’adjectif latin « globosus, a, um » = sphérique, rond par allusion à la forme de l’inflorescence.

Noms communs : asian spiral ginger, asian costus (anglais), seta war hutan (malais).

L’Hellenia globosa (Blume) S. R. Dutta (2010) est une espèce herbacée rhizomateuse, pérenne, sempervirente, dont les tiges qui peuvent atteindre environ 3 m de long et 2 cm de diamètre, sont ramifiées en partie supérieure et portent des branches minces d’environ 0,6 cm de diamètre recourbées en spirale. Les feuilles, unilatérales, subsessiles, simples, entières, oblancéolées et dotées d’un apex long et pointu sont longues de 6 à 18 cm et larges de 3 à 6 cm, de couleur vert intense en partie supérieure, plus claires et pubescentes en partie basse.

L’inflorescence, radicale, portée sur un pédoncule long de 5 à 12 cm, est sphérique, compacte, longue de 4 à 8 cm et constituée de bractées imbriquées, ligneuses, ovées, à l’apex terminé par une pointe durcie, pubescentes, longues de 2,5 à 3 cm, qui sous-tendent les fleurs qui sont hermaphrodites.

Hellenia globosa, Costaceae

L’inflorescence, radicale, émerge au niveau du sol parmi les feuilles du sous-bois. Les fleurs hermaphrodites ont des teintes voyantes jaune orangé ou rouge orangé. Les rhizomes sont localement employés pour diverses pathologies © Giuseppe Mazza

Le calice est tubulaire, trilobé, long de 2,5 cm et a des lobes ovés de couleur rouge. La corolle est tubulaire, longue de 2,5 cm et a des lobes lancéolés membraneux. Le labelle, pétaloïde, constitué par les étamines stériles soudées ensemble, est de forme obovée avec un apex arrondi qui dépasse en longueur les bractées et les pétales, long et large d’environ 6 cm et de couleur jaune orangé ou rouge orangé.

Le fruit est une capsule déhiscente de section triangulaire contenant de nombreuses graines noires qui ont un arille blanc.

On reproduit cette plante en semant ses graines dans un terreau organique, drainant, maintenu humide à la température de 24 à 26 °C et aussi, de façon habituelle et facilement, par division des touffes.

C’est une espèce vigoureuse à la croissance rapide qui se prête à la culture dans des parcs et jardins des zones aux climats tropical et subtropical humide, vu qu’elle ne supporte pas des températures proches de 0°C.

Elle a besoin d’une exposition légèrement ombragée et de sols drainants, riches en substances organiques, légèrement acides à légèrement alcalins et maintenus constamment humides. Là où le climat ne permet pas de la cultiver en permanence à l’extérieur on peut la cultiver en pot en la mettant à l’abri pendant les mois les plus froids dans des serres, des vérandas et des jardins d’hiver avec des températures supérieures à 15 °C et en utilisant un substrat riche en humus complété par du sable siliceux ou de la perlite agricole dans une proportion de 30 %.

Les arrosages doivent être réguliers et abondants en été, plus espacés en hiver mais sans laisser le terreau sécher totalement. En cas d’air sec il est bon de procéder à des pulvérisations avec de l’eau non calcaire pour éviter l’apparition de taches inesthétiques sur les feuilles. Les rhizomes sont employés par les populations locales dans la médecine traditionnelle pour diverses pathologies.

Synonymes : Costus globosus Blume (1827); Costus kingii Baker (1892); Costus ridleyi K.Schum. (1904); Costus velutinus Ridl. (1911); Costus globosus var. kingii (Baker) Holttum (1950); Costus globosus var. ridleyi (K.Schum.) Holttum (1950); Costus globosus var. velutinus (Ridl.) Holttum (1950); Costus dhaninivatii K.Larsen (1965); Cheilocostus globosus (Blume) C.D.Specht (2006).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des COSTACEAE cliquez ici.