Kaempferia elegans

Famille : Zingiberaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Peu connue, Kaempferia elegans est une espèce herbacée vivace à rhizomes et décidue du sud-est asiatique qui pourrait avoir un avenir horticole. Variété à feuilles couvre-sol très décorative et 4-5 fleurs en succession © Giuseppe Mazza

Peu connue, Kaempferia elegans est une espèce herbacée vivace à rhizomes et décidue du sud-est asiatique qui pourrait avoir un avenir horticole. Variété à feuilles couvre-sol très décorative et 4-5 fleurs en succession © Mazza

L’espèce est originaire de Bornéo, de Chine (Sichuan), du Myanmar (Birmanie), de Thaïlande et du Vietnam où elle vit dans les sous-bois des forêts à basse et moyenne altitude.

Le genre est dédié au médecin et naturaliste allemand Engelbert Kaempfer (1651-1716) ; le nom spécifique est l’adjectif latin « elegans, -antis » = élégant, en référence évidente.

Noms communs : green ripple peacock ginger, purple-flowered resurrection lily (anglais); zi hua shan nai (chinois); kencur (malais); violeta-asiática, lírio-da-ressurreição (portugais du Brésil); ngải chúa (vietnamien).

Kaempferia elegans (Wall.) Baker (1890) est une espèce herbacée vivace décidue, atteignant environ 20 cm de hauteur, au petit rhizome charnu qui produit au printemps 2-4 feuilles basales simples, sur un pétiole cannelé pubescent long de 3-12 cm, elliptiques à oblongues à apex pointu et marge entière, longues de 10-15 cm et larges de 5-8 cm, de couleur vert foncé brillant sur le dessus, plus clair en-dessous, légèrement plissées.

L’inflorescence est un épi terminal dressé, long d’environ 10 cm, à bractées vertes oblongues lancéolées, portant 4-5 fleurs qui s’ouvrent en succession. Calice tubulaire long de 2,5 cm, corolle tubulaire, longue de 5-7 cm, à 3 lobes lancéolés blancs longs de 1,7-2 cm, staminodes latéraux pétaloïdes de couleur pourpre clair, obovales, longs de 1,2 cm, labelle incisé presque jusqu’à la base en 2 lobes obovales, longs de 1,5-2,5 cm, de la même couleur que les staminodes avec une tache blanche à la base. Le fruit est une capsule contenant de nombreuses graines ellipsoïdes pourvues d’arille (involucre qui chez certaines espèces enveloppe tout ou partie de la graine). La reproduction peut se faire par semis, dans un substrat organique drainant maintenu humide à une température de 24-26 °C, mais habituellement et facilement par division. Espèce relativement peu cultivée par rapport à ses variétés à feuilles tachetées, particulièrement décoratives, utilisée comme couvre-sol pour ses dimensions contenues dans les jardins ombragés ou semi-ombragés, aussi bien sous les climats tropicaux et subtropicaux que sous ceux tempérés, elle passe les mois d’hiver au repos, où au niveau du rhizome, elle peut supporter des températures, si elle est bien paillée, jusqu’à environ -8 °C pendant une courte période.

Elle nécessite des sols drainants, de préférence sablonneux, riches en matière organique, maintenus humides pendant la période végétative. Elle peut également être cultivée en pots pour la décoration des intérieurs peu lumineux.

Synonymes : Monolophus elegans Wall. (1830) ; Kaempferia crawfurdia Wall. ex Horan. (1862) ; Kaempferia atrovirensN.E.Br. (1886).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ZINGIBERACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.