Kopsia singapurensis

Famille : Apocynaceae


Texte © Pietro Puccio

 

claude.gif
Traduction en français par Claude Leray

 

Kopsia singapurensis, Apocynaceae

En Malaisie et à Singapour, les élégantes inflorescences de Kopsia singapurensis portent plusieurs fleurs blanches avec un centre rouge et 5 lobes elliptiques de 1,5 à 2 cm. Les 5 étamines sont à l’intérieur du tube de la corolle © Giuseppe Mazza

Cette espèce est originaire de Malaisie péninsulaire et de Singapour où elle vit dans les forêts pluviales et marécageuses et le long des cours d’eau à basse altitude.

Le nom de genre honore le politicien et botaniste néerlandais Jan Kops (1765-1849) ; le nom latin de l’espèce «singapurensis» = de Singapour désigne l’un de ses sites d’origine.

Noms communs : Singapore kopsia, white kopsia (anglais) ; selada (Malaisie).

Kopsia singapurensis Ridl. (1923) est un arbuste ou un petit arbre à feuilles persistantes de 5 à 6 m de hauteur, rarement plus, avec un tronc de 20-24 cm de diamètre et une écorce grisâtre dont les plaies laissent exsuder une sève laiteuse irritante.

Les feuilles, avec un pétiole de 0,5-1 cm de long, sont opposées, simples, elliptiques avec une marge entière et apex cuspidé d’environ 1,2 cm de long, avec des nervures saillantes au-dessous, coriaces, de couleur vert intense luisant, elles ont 8-20 cm de long et 3-10 cm de large.

Les inflorescences, avec un pédoncule de 1 à 7 cm de long, sont des cymes terminales bipares de 3 à 12 cm de long, portant de nombreuses fleurs hermaphrodites de couleur blanche avec un centre rouge. La corolle est en forme d’entonnoir avec un tube de 2,5-3,5 cm de long, 5 lobes oblongs ou elliptiques, de 1,5-2,2 cm de long et 0,6-1 cm de large, et 5 étamines à l’intérieur du tube de la corolle.

Les fruits sont oblongs, légèrement aplatis, ce sont des drupes, généralement par paires, de 2,5-3 cm de long, de 1-1,4 cm de large et de 0,6 cm d’épaisseur, de couleur rouge, contenant une seule graine.

On peut multiplier la plante par graines, dans un terreau organique maintenu humide à une température de 24-26 °C, par marcottage aérien et par bouturage.

Kopsia singapurensis, Apocynaceae

Arbuste ou petit arbre à feuilles persistantes de 5 à 6 m, il convient facilement aux haies de jardins tropicaux mais est peu connu en dehors des zones d’origine. Il est utilisé localement en médecine traditionnelle. Divers alcaloïdes indoliques dotés de propriétés antioxydantes et antitumorales sont présents dans l’écorce et les feuilles © G. Mazza

C’est une espèce vigoureuse de culture facile avec feuillage et fleurs ornementaux, peu connue hors des zones d’origine, où elle est parfois utilisée dans les parcs et les jardins comme spécimen isolé ou pour former des haies. Elle est exclusivement adaptée aux zones tropicales et subtropicales humides, avec des températures inférieures à 7 °C exceptionnelles et pour une très courte période. Elle exige une situation en plein soleil, même sous ombrage partiel, et n’est pas particulièrement exigeante pour le sol, même s’il est pauvre, lourd et que l’eau stagne.

Des parties de la plante sont utilisées en médecine traditionnelle pour diverses pathologies ; des études de laboratoire ont mis en évidence la présence dans l’écorce et dans les feuilles de divers alcaloïdes indoliques dotés de propriétés antioxydantes et antitumorales.

En raison de la réduction de son habitat due à l’expansion anthropique, l’espèce a été inscrite sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) parmi les espèces menacées (vulnérables).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des APOCYNACEAE cliquez ici.

  

error: Content is protected !!