Lagerstroemia calyculata

Famille : Lythraceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Originaire du Cambodge, du Laos, de Thaïlande et du Vietnam, Lagerstroemia calyculata peut atteindre 25 m de hauteur. Croissance lente mais culture facile sous les tropiques comme plante décorative dans les parcs, les jardins et les routes © Giuseppe Mazza

Originaire du Cambodge, du Laos, de Thaïlande et du Vietnam, Lagerstroemia calyculata peut atteindre 25 m de hauteur. Croissance lente mais culture facile sous les tropiques dans les parcs, les jardins et les routes © Mazza

L’espèce est originaire des forêts décidues et semi-décidues du Cambodge, du Laos, de Thaïlande et du Vietnam, où elle est souvent l’une des espèces dominantes, à basse altitude.

Le genre a été consacré par Linné à son ami Magnus Lagerström (1691-1759) qui était directeur de la Compagnie suédoise des Indes Orientales ; le nom spécifique est l’adjectif latin « calyculatus, a, um » = pourvu d’un calicule (épicalice), bractées placées immédiatement au-dessous du calice.

Noms communs : queen’s flower (anglais); sralao (khmer); puay, puuay (laotien); mai ta bek, ta baek (thaïlandais); bằng lăng ổi, sang lẻ, thao lao (vietnamien).

Lagerstroemia calyculata Kurz (1872) est un arbre sempervirent ou semi-décidu, atteignant environ 25 m de hauteur, au tronc mesurant jusqu’à 50 cm de diamètre, irrégulièrement ondulé, à écorce gris-brun qui a tendance à s’effriter.

Les feuilles, sur un pétiole long de 0,5-1 cm, sont opposées, simples, oblongues, à apex pointu et à marge entière, de 8-18 cm de longueur et 3-5 cm de largeur, glabres au-dessus, pubescentes en-dessous.

Inflorescences terminales en panicules tomenteux, longues de 10-20 cm, portant de nombreuses fleurs hermaphrodites sessiles ou subsessiles à calice campanulé, longues d’environ 0,5 cm et recouvertes d’un tomentum jaunâtre, à 6 lobes triangulaires à apex pointu.

Inflorescences terminales en panicules, longues de 10-20 cm. Écorce, riche en tanins, alcaloïdes, flavonoïdes et autres composés bioactifs, utilisée en médecine traditionnelle contre diverses maladies © Giuseppe Mazza

Inflorescences terminales en panicules, longues de 10-20 cm. Écorce, riche en tanins, alcaloïdes, flavonoïdes et autres composés bioactifs, utilisée en médecine traditionnelle contre diverses maladies © Giuseppe Mazza

Corolle à 6 pétales onguiculés (pétales à la base longuement amincie semblable à une tige) à limbe obovale à marges ondulées, de couleur blanche ou violet pâle, longs de 0,5-0,8 cm, et nombreuses étamines.

Les fruits sont des capsules oblongues noirâtres, de 0,7-1,2 cm de longueur et 0,6 cm de diamètre, au calice persistant, contenant généralement 6 graines marron foncé.

La reproduction se fait par semis, dans un substrat organique drainant maintenu humide à une température de 24-26 °C, et par bouturage.

Espèce de culture facile et à croissance lente utilisée, en particulier dans les lieux d’origine, aussi bien comme plante décorative dans les parcs et les jardins et que comme arbre de route, cultivable exclusivement dans les zones au climat tropical et subtropical, ne supportant pas des températures voisines de 0 °C, si elles ne sont pas exceptionnelles et de courte durée et avec de graves dommages à la partie aérienne.

Elle nécessite une exposition en plein soleil ou partiellement ombragée et n’est pas particulièrement exigeante sur le sol, à condition qu’il soit drainant, de préférence acide.

Le bois, de qualité moyenne, dur et lourd, mais pas très résistant aux agents atmosphériques, est utilisé dans les constructions civiles, pour réaliser des planchers, des cloisons et des parties intérieures en général, dans l’ameublement naval, pour le mobilier, l’outillage agricole, l’artisanat et localement comme combustible.

L’écorce, riche en tanins, en alcaloïdes, en flavonoïdes et autres composés bioactifs, est utilisée en médecine traditionnelle contre différentes pathologie.

Synonymes : Murtughas calyculata Kuntze (1891).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LYTHRACEAE cliquez ici.