Phoenix roebelenii

Famille : Arecaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Phoenix roebelenii est un petit palmier ne dépassant pas les 3 m de haut © Mazza

Phoenix roebelenii est un petit palmier ne dépassant pas les 3 m de haut © Mazza

Phoenix roebelenii O’ Brien (1889) est originaire des forêts tropicales du Yunnan (Chine), du Laos et du Vietnam, où il pousse en particulier le long des rives du fleuve Mékong, entre 200 et 400 m d’altitude.

Le nom générique est le nom grec donné dans l’antiquité au palmier dattier.

L’espèce a été dédiée au collectionneur allemand Carl Roebelen (1855-1927) qui l’a découvert au Laos.

Dans les pays anglophones, il est surtout connu en tant que ‘miniature date palm’ et ‘pygmy date palm’.

Noms communs : “palma da datteri nana” (italien) ; “miniature date palm”, “pygmy date palm”, “roebelin palm” (anglais) ; “palmier dattier miniature” (français) ; “tamareira-anã”, “tamareira-de-jardim” (portugais) ; “fenix robelini”, “fenix robelini tronco grueso” (espagnol) ; “zwergdattelpal- me” (allemand).

Phoenix roebelenii a un port cespiteux (en particulier dans la nature) ou solitaire, avec des tiges minces de 10 cm de diamètre, dressées ou recourbées, d’environ 3 m de hauteur, partiellement recouverte par les bases foliaires séchées.

Feuilles pennées de 1-1,5 m de longueur, très décoratives, aux pinnules soyeuses de couleur vert foncé brillant, longues jusqu’à 30 cm, réduites à des épines à la base du pétiole. Plante dioïque (chaque individu porte soit uniquement des fleurs mâles soit seulement des fleurs femelles) aux inflorescences longues de 30-40 cm, très ramifiées.

Phoenix roebelenii en fruits © Giuseppe Mazza

Phoenix roebelenii en fruits © Giuseppe Mazza

Les fleurs petites, de couleur crème, sont suivies chez les plantes femelles de fruits noirs, virant au rouge foncé à maturité, longs de 1,5-2,5 cm.

La reproduction se fait à partir des graines qui germent en environ deux mois. Il est largement cultivé dans les régions tropicales et subtropicales en raison de ses caractéristiques décoratives. Il préfère les sols fertiles, régulièrement irrigués, et une exposition en plein soleil ou à mi-ombre (en particulier au stade juvénile). Il est très cultivé également comme plante en pot pour la décoration des environnements spacieux, et se trouve parfaitement à son aise dans les vérandas lumineuses.

C’est l’un des Phoenix les plus sensibles au froid. Il peut supporter jusqu’à environ -5 °C pendant un temps très court, mais des températures juste au-dessous de zéro peuvent déjà endommager le feuillage.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des ARECACEAE et trouver d’autres espèces, cliquez ici.