Pisonia umbellifera

Famille : Nyctaginaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Pisonia umbellifera ‘Variegata’ est une plante décorative pour les intérieurs © G. Mazza

Pisonia umbellifera ‘Variegata’ est une plante décorative pour les intérieurs © G. Mazza

L’espèce est originaire d’Australie (Nouvelle-Galles du Sud et Queensland), de Chine (Hainan), du Japon (Ogasawara, Kyushu et Okinawa), d’Indonésie, des Philippines, des îles Andaman, des îles du Pacifique, de Madagascar, de Malaisie, de Taiwan, de Thaïlande et du Vietnam, où elle vit dans les forêts de basse et moyenne altitude.

Le genre est dédié au médecin et naturaliste néerlandais Willem Piso (1611-1678) ; le nom spécifique est la combinaison des termes latins « umbella » = parasol, ombrelle et « fero » = porter, en référence à la forme des inflorescences.

Noms communs : birdcatcher, birdlime tree, catchbird (anglais); arbol de la liga (espagnol).

Pisonia umbellifera (J. R. Forst. & G. Forst.) Seem. (1862) est un arbuste ou un arbre sempervirent mesurant jusqu’à environ 10 m de hauteur, bien qu’il existe dans la nature des spécimens atteignant jusqu’à 20 m.

Les feuilles, sur un pétiole long de 2-4 cm, sont opposées ou subopposées, parfois en groupes de deux à cinq à l’apex des branches, elliptiques ou ovales-lancéolées, longues de 10-35 cm et larges de 4-12 cm, coriaces.

Inflorescences terminales en ombelles composites, de 5-12 cm de diamètre, portant des fleurs polygames (hermaphrodites et unisexuelles présentes en même temps) blanches ou rosées, dépourvues de corolle, au calice cylindrique pétaloïde infundibuliforme à 5 lobes, constitué de cinq sépales soudés ensemble, longs d’environ 6 mm, et 7-12 étamines ; les fleurs sont intensément parfumées.

Les fruits sont des akènes oblongs à 5 côtes, de 2-4 cm de longueur et 0,6 cm de diamètre, d’où exsude une substance collante par laquelle ils adhèrent à tout ce avec quoi ils entrent en contact, en particulier les oiseaux, les reptiles et les insectes, qui contribuent ainsi à la dispersion.

La reproduction se fait par semis, par marcottage ou par bouturage dans un substrat sableux maintenu humide à une température de 22-24 °C.

Espèce largement répandue dans la nature dans la zone Indo-Pacifique, où elle est cultivée à des fins décoratives, à la fois comme plante de jardin et pour la décoration intérieure, la forme panachée, Pisonia umbellifera ‘Variegata’, qui présente sur les feuilles des marbrures blanches et vertes de différentes tonalités, initialement imprégnées de rose.

Elle peut être cultivée à l’extérieur dans les zones au climat tropical, subtropical et marginalement dans celles au climat tempéré chaud, en plein soleil ou sous un léger ombrage ; la forme panachée nécessite une position semi-ombragée, car en plein soleil la partie blanche du limbe brûle facilement.

En ce qui concerne les températures minimales, les feuilles sont endommagées juste en dessous de 0 °C, la partie aérienne meurt autour de -3 °C. Elle n’est pas particulièrement exigeante sur le sol, à condition qu’il soit bien drainant ; les arrosages en été doivent être réguliers, bien que les plantes bien enracinées puissent supporter de courtes périodes de sécheresse.

En pot, pour la décoration intérieure, on choisira une exposition aussi lumineuse que possible, à l’exception du soleil direct, en utilisant un substrat sableux riche en substance organique ; les arrosages doivent être réguliers en été, réduits en hiver, en permettant à la couche de surface de sécher avant d’arroser à nouveau.

Les fruits, rarement produits en pot, en raison de la substance adhésive qui en exsude sont un élément qui tend à décourager la culture de cette plante dans les jardins, car ils adhèrent aux chaussures, aux vêtements et aux cheveux et peuvent parfois causer la mort des oiseaux et des petits animaux qui ne peuvent pas s’en débarrasser ; c’est pour cette raison qu’ils ont été utilisés par les populations locales pour capturer des oiseaux.

Synonymes : Ceodes umbellifera J. R. Forster & G. Forster (1775); Pisonia excelsa Blume (1825); Pisonia alba Span. (1841); Calpidia excelsa (Blume) Heimerl, in Engler (1934).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des NYCTAGINACEAE cliquez ici.