Rondeletia odorata

Famille : Rubiaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Peu répandue malgré ses honnêtes caractéristiques décoratives © Giuseppe Mazza

Peu répandue malgré ses honnêtes caractéristiques décoratives © Giuseppe Mazza

Rondeletia odorata Jacq. (1760) est originaire de Cuba, où elle vit dans les forêts de moyenne et basse altitude sur des sols calcaires.

Le genre est dédié au naturaliste français Guillaume Rondelet (1507-1566) ; le nom spécifique latin « odorata » = parfumé, en référence, peut-être, à la légère odeur émanant des fleurs la nuit, ou plus probablement aux racines odorantes.

Noms communs : “fragrant rondeletia”, “Panama rose” (anglais); “rondelecia”, “careicillo de monte”, “clavellina”, “cordobancillo” (espagnol); “rondelétie odorante”, “rondelétie écarlate” (français); “rondeletie”, “duftende”, “duftende rondeletie” (allemand).

Arbuste sempervirent atteignant environ 2,5 m de hauteur à feuilles ovales-oblongues mesurant jusqu’à 10 cm de longueur et 4 cm de largeur, plutôt coriaces et rugueuses au toucher, à nervures profondément incisées et à marges incurvées, de couleur vert foncé.

Inflorescences en corymbes terminales aux fleurs d’environ 13 mm de diamètre, de couleur rouge ou rouge-orangé au centre jaune ; les fruits sont des capsules globuleuses d’environ 4 mm de longueur contenant de nombreuses petites graines. La multiplication se fait par semis et par boutures semi-ligneuses en été. Espèce peu répandue en dépit de ses honnêtes caractéristiques décoratives, représentées par son feuillage et ses inflorescences voyantes produites pendant la plus grande partie de l’année, et sa relative rusticité.

Elle peut être cultivée dans les régions au climat tropical, subtropical et tempéré chaud, en plein soleil ou à mi-ombre, dans des sols de préférence calcaires maintenus humides pendant la période végétative, bien que, une fois adulte, elle puisse supporter de courtes périodes de sécheresse.

Synonymes : Rondeletia speciosa Lodd. (1832); Rondeletia coccinea Moc. & Sessé ex DC. (1830); Rondeletia odorata var. breviflora Hook.f. (1878).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des RUBIACEAE cliquez ici.