Saraca indica

Famille : Leguminosae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Saraca indica est un arbre sacré pour hindous et bouddhistes. Vertus médicinales © G. Mazza

Saraca indica est un arbre sacré pour hindous et bouddhistes. Vertus médicinales © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire d’Inde, d’Indonésie (Java et Sumatra), du Laos, de Malaisie, de Thaïlande et du Vietnam, où elle pousse dans les forêts jusqu’à environ 900 m d’altitude.

L’origine du nom générique est incertaine, et dérive probablement d’un nom local ; le nom spécifique est l’adjectif latin « indicus, a, um » = de l’Inde, en référence au lieu supposé d’origine.

Noms communs : ashoka, asoka, asoka-tree, sorrowless tree of India (anglais); asok, ashoka, asupala, ashogam (Inde); vàng anh lá nhỏ (Vietnam).

Saraca indica L. (1767) est un arbuste ou un petit arbre sempervirent atteignant environ 10 m de hauteur, à l’écorce de couleur grise à brun foncé, aux branches plutôt pendantes et aux feuilles alternes paripennées, longues de 30-60 cm, constituées de 3-7 paires de folioles lancéolées opposées, longues de 8-15 cm, sous-coriacées, de couleur vert intense ; les jeunes feuilles sont initialement de couleur grisâtre à rouge-pourpre, groupées et pendantes.

Inflorescences nombreuses, sessiles, sur le tronc et les branches (cauliflorie), en panicules corymbiformes à fleurs dépourvues de pétales constituées du calice, situé à l’extrémité d’un long tube floral, formé apparemment de 4 sépales pétaloïdes, les deux postérieures étant soudées ensemble, ovales-lancéolés, initialement de couleur jaune puis orangée puis rouge, et de 7-8 longues étamines réunies à la base en un tube ; les fleurs sont délicatement parfumées du coucher du soleil à l’aube.

Les fruits sont des gousses ligneuses de couleur pourpre, longues de 15-20 cm, contenant 4-8 graines oblongues-ellipsoïdes plutôt comprimées. La multiplication se fait à partir des graines, qui germent en 4-8 semaines dans un substrat sableux, ou additionné de perlite, maintenu humide, à une température de 26-28 °C, et par bouturage. Espèce à croissance lente de très grande valeur décorative et paysagère, pour cette raison largement répandue dans les parcs et jardins et comme arbre de route sous les tropiques, et particulièrement en Inde et en Thaïlande. Cultivable dans les zones au climat tropical et subtropical, elle peut supporter, et pour une très courte période, de rares baisses de température, autour de 0 °C.

Elle nécessite le plein soleil ou un léger ombrage et des sols légèrement acides à neutres, riches en substances organiques, bien drainés et maintenus humides, les plantes adultes pouvant supporter de courtes périodes de sécheresse. Elle peut être cultivée en pots pour la décoration des serres lumineuses et des jardins d’hiver avec des minimums hivernaux d’au moins 14 °C. La plante joue un rôle important dans la médecine orientale traditionnelle, en raison de la présence dans les différentes parties de la plante de glucosides, de saponines, de tanins, de flavonoïdes et de stérols.

Arbre sacré pour les hindous et les bouddhistes, ses fleurs sont couramment utilisées dans la décoration des temples et lors des cérémonies religieuses. Le bois est utilisé en construction, les fruits comme fourrage et à partir des fleurs on fabrique un colorant.

Synonymes : Saraca arborescens Burm. (1768); Jonesia asoca sensu auct.; Jonesia minor Zoll. et Moritzi (1846); Saraca asocasensu auct.; Saraca minor (Zoll. et Moritzi) Miq. (1855); Saraca zollingeriana Miq. (1855); Saraca bijuga Prain ex King (1897); Saraca kunstleri Prain ex King (1897); Saraca harmandiana Pierre (1899); Saraca pierreana Craib (1928).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LEGUMINOSAE cliquez ici.