Sarcophrynium brachystachyum

Famille : Marantaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Originaire d'Afrique centro-occidentale, Sarcophrynium brachystachyum est une espèce herbacée vivace rhizomateuse pouvant atteindre, le long des cours d'eau, 2 m de hauteur. Inflorescences en racèmes et fruits rouges de 1-1,5 cm à 3 graines immergées dans une pulpe gélatineuse sucrée © Giuseppe Mazza

Originaire d’Afrique centro-occidentale, Sarcophrynium brachystachyum est une espèce herbacée vivace rhizomateuse pouvant atteindre, le long des cours d’eau, 2 m de hauteur. Inflorescences en racèmes et fruits rouges de 1-1,5 cm à 3 graines immergées dans une pulpe gélatineuse sucrée © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Bénin, du Cameroun, du Congo, de Côte d’Ivoire, du Gabon, du Ghana, de Guinée, de Guinée Bissau, de Guinée Équatoriale, du Liberia, du Nigeria, de République Centrafricaine, de République Démocratique du Congo, du Sénégal, de Sierra Leone et du Togo où elle pousse dans les sous-bois des forêts humides souvent le long des cours d’eau.

Le nom de genre est la combinaison du substantif grec « σάρξ, -κός » (sarx) = pulpe et du nom du genre Phrynium, dont on a séparé les espèces à fruit charnu ; le nom spécifique est la combinaison de l’adjectif grec « βραχύς » (brachys) = court et du nom « στάχυς » (stachys) = épi, avec une référence évidente.

Noms communs : yoruba soft cane (anglais); akpong, kaiya (Cameroun); awurum-nua (Ghana); fita (Nigeria); gbodogi (Yorùbá).

Sarcophrynium brachystachyum (Benth.) K.Schum. (1902) est une espèce herbacée vivace rhizomateuse, dressée, à feuilles basales simples, sur un pétiole mesurant jusqu’à 1,5 m de longueur, elliptiques à oblongues-lancéolées à apex pointu et marge entière, de 20-50 cm de longueur et 10 -25 cm de largeur.

Inflorescences latérales constituées d’une ou plusieurs grappes compactes, longues de 5-7 cm, sessiles ou sur un pédoncule mesurant jusqu’à 6 cm de longueur, pourvues de bractées imbriquées persistantes, longues de 1-2 cm et larges de 1 cm, sous-tendant 4-5 cymes qui se terminent par une paire de fleurs.

Les fleurs, hermaphrodites, présentent des sépales ovales à apex pointu, longs de 3 mm, une corolle infundibuliforme de couleur rosâtre ou jaunâtre, au tube long de 2,5 mm et à 3 lobes longs de 9 mm, à étamines et staminoïdes disposés en deux verticilles, celui externe constitué de 2 staminoïdes pétaloïdes obovales longs de 8 mm, celui interne par l’étamine, longue de 6 mm, et par deux staminoïdes ; les fleurs restent ouvertes pendant quelques heures le matin.

Le fruit est une capsule subglobuleuse de couleur rouge-orangé, de 1-1,5 cm de diamètre, contenant 3 graines anguleuses, longues d’environ 1 cm, immergées dans une pulpe gélatineuse sucrée.

La multiplication se fait par semis, dans un substrat organique drainant maintenu humide à une température de 24-26 °C, et par division. Espèce au feuillage décoratif, mais peu connue en dehors des zones d’origine, qui peut être cultivée dans les régions tropicales et subtropicales humides, à exposition légèrement ombragée, sur des sols riches en matière organique avec une grande quantité d’eau disponible.

Minuscules fleurs s'ouvrant pour quelques heures le matin. Graines et rhizomes utilisés localement en médecine populaire contre les troubles pulmonaires © Giuseppe Mazza

Minuscules fleurs s’ouvrant pour quelques heures le matin. Graines et rhizomes utilisés localement en médecine populaire contre les troubles pulmonaires © G. Mazza

Localement, les feuilles sont utilisées pour couvrir les maisons rurales et pour envelopper et cuisiner les aliments ; les fibres obtenues à partir des pétioles sont utilisées pour fabriquer des cordages, des nattes, des paniers, des objets d’usage quotidien et des pièges à poissons. Dans certaines régions d’origine, les graines et les rhizomes sont utilisés en médecine traditionnelle pour traiter les troubles pulmonaires.

Synonymes : Maranta brachystachys Benth. (1849); Phrynium brachystachyum (Benth.) Körn. (1862); Thalia brachystachys(Benth.) K.Koch (1867); Phyllodes brachystachys (Benth.) Kuntze (1891); Phrynium villosum K.Schum. (1892); Phrynium molle A.Chev. (1917); Sarcophrynium strictifolium Schnell (1953); Donax brachystachya (Benth.) Roberty (1954); Sarcophrynium brachystachyum var. puberulifolium Koechlin (1964).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MARANTACEAE et trouver d’autres espèces cliquez ici.

  

 

 

error: Content is protected !!