Sterculia ceramica

Famille : Malvaceae


Texte © Pietro Puccio

 


Traduction en français par Marc Longhi

 

Sterculia ceramica, Malvaceae

Sterculia ceramica est un arbre de 25-30 m de haut. Le houppier est dense et le tronc de 40 à 60 cm de diamètre © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de l’archipel des Moluques, des Philippines, Madagascar, Malaisie, Sulawesi et Taiwan et pousse dans les forêts humides depuis le niveau de la mer jusqu’à environ 1000 mètres d’altitude.

Le nom du genre dérive du latin « stercus » = fiente, lisier, par référence à l’odeur désagréable des fleurs et des feuilles de quelques espèces, le nom d’espèce latin fait référence au lieu d’origine de l’espèce type, l’île de Ceram dans l’archipel des Moluques.

Noms communs : lán yǔ píng pó, Táiwān píng pó (chinois); anagas, balinad, balindagat, buboi-gubat, kalupang, lapnit, lontong, malakalumpang, taluto, uos (Philippines); dowong, kafialwatan, lui (Indonésie); biris (Malaisie).

Le Sterculia ceramica R. Br. (1844) est un arbre polygame monoïque sempervirent d’une hauteur de 25 à 30 mètres, au houppier dense et au tronc grisâtre, de 40 à 60 cm de diamètre, et qui peut avec l’âge former des racines tabulaires.

Les feuilles sont habituellement regroupées à l’extrémité des rameaux sur un pétiole d’une longueur de 3 à 5 cm, elles sont alternes, simples, ovales-elliptiques à l’extrémité aigu ou acuminée ; la base est cordée et les marges entières, de 8 à 20 cm de long et 6 à 9 cm de large, de couleur vert foncé luisant.

Les inflorescences sont portées par un pédoncule d’une longueur de 6 à 9 cm, sous la forme de panicules axillaires pubescents d’une longueur de 5 à 8 cm. Les fleurs sont disposées sur des pédicelles d’environ 1 cm de long, et sont constituées d’un seul calice campanulé jaune verdâtre avec des nuances rougeâtres plus ou moins intenses.

Les fleurs mâles sont nombreuses avec un calice d’environ 0,8 cm, et 5 lobes triangulaires à l’intérieur tomenteux et 15 anthères.

Les fleurs hermaphrodites sont nettement moins nombreuses que les fleurs mâles, avec un calice d’une longueur d’environ 1 cm, avec un intérieur pubescent, l’ovaire est constitué de 5 carpelles au style court et recourbé à l’extrémité.

Les fruits sont regroupés de 3 à 5 en follicules ovoïdes de 3 à 6 cm de longueur et de 2 à 3 cm de diamètre, squameux-tomenteux d’abord verts puis rouges à maturité, contenant 3 à 4 graines oblongues légèrement recourbées, de couleur brun noir luisant, de 1 à 2 cm de long.

L’arbre se reproduit par semis, les graines sont préalablement trempées dans l’eau pendant 2 à 3 jours, puis déposées sur une surface de terreau organique drainant maintenu humide à la température de 24 à 28 °C, pour un temps de germination compris entre 2 et 3 semaines.

Sterculia ceramica, Malvaceae

Originaire des Moluques, des Philippines, Madagascar, Malaisie, Sulawesi et Taiwan, l’arbre produit des fleurs mâles et, en moindre nombre des fleurs hermaphrodites. Les fruits sont ovoïdes, de 3 à 6 cm de long. Ils sont d’abord verts puis rouges à maturité. Le bois est de qualité médiocre mais c’est une espèce utilisée comme coupe-vent sur les côtes tropicales et comme arbre d’alignement le long des routes. Il exige le plein soleil mais n’est pas exigeant sur la qualité des sols pourvu qu’ils soient bien drainés © Giuseppe Mazza

L’espèce est utilisée parfois comme arbre d’alignement le long des routes dans les régions tropicales et subtropicales pour son feuillage ornemental et ses fruits rouges. Il résiste aux vents forts et aux embruns, ce qui permet son utilisation comme coupe-vent le long des côtes. Il exige le plein soleil et n’est pas spécialement exigeant en ce qui concerne le sol, dans la mesure où il est drainant.

Le bois est de couleur jaune paille à brun clair, léger, facile à travailler, mais de médiocre qualité mécanique et de faible durée en contact avec le sol car il facilement attaqué par les insectes xylophages. Il est utilisé localement dans les constructions civiles et navales en bois d’intérieur, dans l’industrie du contreplaqué, pour le plaquage, les caisses, les instruments de musique et les objets artisanaux d’usages quotidiens et artistiques.

Synonymes: Sterculia richardiana Baill. (1885); Sterculia luzonica Warb. (1904).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MALVACEAE cliquez ici.

error: Content is protected !!