Strophanthus speciosus

Famille : Apocynaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Insolites fleurs étoilées. Souffre du froid © Giuseppe Mazza

Insolites fleurs étoilées. Souffre du froid © Giuseppe Mazza

Strophanthus speciosus (N.B. Ward & Harv.) Reber (1887) est originaire du Zimbabwe, du Swaziland et d’Afrique du Sud (Province du Cap, Natal, Transvaal) où elle vit dans des forêts à moyenne altitude, souvent dans des gorges profondes.

Le nom de genre vient de la combinaison des mots grecs « strophos » = cordon et « anthos » = fleur en référence aux longues extrémités des pétales entortillés, en particulier quand ils sont encore dans le bourgeon, de certaines espèces appartenant au genre ; le nom spécifique est le terme latin « speciosus » = beau.

Noms communs : “sand forest poison rope”, “forest tail-flower”, “corkscrew flower” (anglais); “kletteroleander” (allemand).

Arbuste sarmenteux, sempervirent ou semi-décidu, à tiges divisées de façon trichotomique, qui présente des feuilles verticillées (trois à chaque nœud) elliptiques, mesurant jusqu’à environ 10 cm de longueur, de couleur vert foncé brillant au-dessus, vert pâle en-dessous. Les inflorescences terminales qui apparaissent à la fin de la saison sèche portent des fleurs aux pétales longs et étroits de couleur jaune pâle à taches rouge-brun à la base de chaque pétale. Les fruits sont des follicules de longueur allant jusqu’à 18 cm et de 1-1,5 cm de diamètre, de couleur brun clair à maturité, contiennent des graines pubescentes de 4-5 mm de longueur avec une touffe de poils à l’extrémité facilitant leur dispersion. La reproduction se fait par semis et par bouturage.

Espèce particulièrement adaptée aux climats subtropicaux et tempérés-chauds, de préférence en plein soleil et dans un sol bien drainé ; ailleurs, à cultiver en pots pour pouvoir être abritée en hiver, ne supportant pas des températures inférieures à 0 °C. Toutes les parties de la plante contiennent des substances potentiellement toxiques, parmi lesquelles certains glucosides cardio-actifs, en particulier dans les graines.

Synonymes : Christya speciosa Ward & Harv. (1842); Strophanthus capensis A.DC. in A.P.de Candolle (1844).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des APOCYNACEAE cliquez ici.