Xyrichtys novacula

Famille : Labridae

PEPPINO.gif
Texte © Giuseppe Mazza

 

serge.gif
Traduction en français par Serge Forestier

 

Le Rason (Xyrichtys novacula Linnaeus, 1758), appartient à la classe des Actinopterygii, les poissons à nageoires rayonnées, à l’ordre des Perciformes et la famille des Labridae.

Le nom de genre vient du grec « xyreoé » = raser, couper et « ichthys » = poisson. Le nom de l’espèce vient du latin « novacula » qui signifie rasoir.

En somme, comme le disent les Génois dans leur dialecte, c’est aussi un « Pescio razu », un poisson rasoir. Ceci, bien sûr, en raison de sa structure plate qui lui permet de disparaître en un éclair dans le sable pour échapper aux prédateurs, pour dormir ou pour hiberner.

Zoogéographie

Présent dans toute la Méditerranée, à l’exclusion de la Mer Noire, on le trouve des deux côtés de l’Atlantique et aussi en Afrique du Sud, avec une prédilection pour les eaux des Caraïbes et plus généralement les eaux chaudes.

Écologie-Habitat

Barrière corallienne mise à part, plutôt que les rochers, il aime les fonds sableux propres, et les prairies sous-marines. On le trouve généralement entre 5 et 10 m de profondeur, même si, pour se protéger du froid de l’hiver, il peut descendre jusqu’à 90 m.

Le Rason (Xyrichtys novacula) est frileux et il change sexe © Giuseppe Mazza

Le Rason (Xyrichtys novacula) est frileux et il change sexe © Giuseppe Mazza

Morphophysiologie

Il mesure 15 à 20 cm, mais les mâles, plus grands, peuvent exceptionnellement atteindre 30 cm.

L’épaisseur mise à part, il est immédiatement reconnaissable à sa livrée voyante et au profil de la tête, presque verticale.

L’œil est petit, placé très haut par rapport à la bouche, horizontale et minuscule mais bien armée de dents. Les centrales, plus grandes, sont proéminentes et acérées comme des canines, mais il y a, plus profondément, des molaires et, pour finir, des dents plates sur le pharynx.

Il y a une seule longue nageoire dorsale, qui commence immédiatement après la tête, et une anale semblable, plus courte. Les nageoires pectorales sont relativement larges et les ventrales sont petites. Comme Coris julis et de nombreux labridés, c’est une espèce protérogyne hermaphrodite. Les femelles en vieillissant deviennent des mâles.

La couleur de fond est rose ou rouge, avec des bandes et des arabesques bleues, plus ou moins intenses.

Éthologie-Biologie reproductive

Il se nourrit principalement de mollusques et de crustacés, mais aussi d’échinodermes, de cnidaires, de bryozoaires et de foraminifères.

En Méditerranée, la reproduction a lieu en été, avec des œufs flottants, au développement très rapide. Les stades post-larvaires ne sont pas bien connus, mais il semble que les jeunes passent tout l’hiver dans le sable. L’indice de vulnérabilité de l’espèce est actuellement de 36 sur une échelle de 100.

Synonymes

Amorphocephalus granulatus Bowdich, 1825; Coryphaena lineata Gmelin, 1789, Coryphaena lineolata Rafinesque, 1810; Coryphaena novacula Linnaeus, 1758; Coryphaena psittacus Linnaeus, 1766; Hemipteronotus copei Fowler, 1900; Hemipteronotus novacula Linnaeus, 1758; Hemipteronotus psittacus Linnaeus, 1766; Novacula coryphaena Risso, 1827; Novacula coryphaenoides Schinz, 1822; Novacula coryphena Risso, 1827; Novacula cultrata Valenciennes, 1840; Novacula lineata Gmelin, 1789; Novacula lineolata Rafinesque, 1810; Novacula novacula Linnaeus, 1758; Xyrichthys argentimaculata Steindachner, 1861; Xyrichthys binghami Mowbray, 1925; Xyrichthys cultratus Valenciennes, 1840; Xyrichthys jessiae Jordan, 1888; Xyrichthys psittacus Linnaeus, 1766; Xyrichthys rosipes Jordan & Gilbert, 1884; Xyrichthys uniocellatus Agassiz, 1931; Xyrichthys vermiculatus Poey, 1860; Xyrichthys vitta Valenciennes, 1840.

 

→ Pour des notions générales sur les poissons cliquer ici

→ Pour apprécier la biodiversité des Osteichthyes, les POISSONS OSSEUX, et trouver d’autres espèces cliquer ici.