Begonia floccifera

Famille : Begoniaceae


Texte © Pietro Puccio

 


Traduction en français par Jean-Marc Linder

 

L’espèce est originaire du sud de l’Inde (Tirunelveli et Travancore) où elle vit dans le sous-bois des forêts humides des Ghâts occidentaux, autour de 1000 m d’altitude.

Le genre est dédié au naturaliste et collecteur français Michel Begon (1638-1710), qui était gouverneur du Canada et des colonies françaises dans les Caraïbes ; le nom de l’espèce est la combinaison du nom latin “floccus” = « nœud en laine » et du verbe “fero” = « porter », en référence au tomentum laineux des feuilles et des pétioles.

Noms communs : woolly begonia (anglais) ; kalthamara, kattukalthamara (malayalam).

Begonia floccifera, Begoniaceae

Begonia floccifera est originaire du sud de l’Inde. Ses inflorescences blanches font 30 à 40 cm. D’abord tomenteuses puis glabres, les feuilles sont de forme variable et ont d’intéressantes vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Begonia floccifera Bedd. (1869) est une espèce monoïque à feuilles persistantes, rhizomateuse, acaule, qui atteint environ 25 cm de haut. Sur un pétiole tomenteux de 5 à 25 cm de longueur, les feuilles, coriaces,  ont une forme et une taille très variables sur la même plante, allant de semi-cordée à presque orbiculaire, aux marges irrégulièrement sinueuses, généralement plus larges (10 à 16 cm) que longues (8 à 12 cm).

Les jeunes feuilles sont d’abord recouvertes d’un épais tomentum blanchâtre ou jaunâtre sur les deux faces, puis deviennent glabres et vert intense.

Les inflorescences sont solitaires ou groupées par 2 ou 3. Longues de 30 à 45 cm, elles consistent en un scape robuste et érigé se terminant par une cyme composée de 8 à 12 cm de diamètre, à fleurs unisexuées sur de minces pédicelles. Les fleurs mâles ont 2 tépales blancs presque circulaires, d’environ 0,7 cm de diamètre, et de nombreuses étamines à anthères jaunes. Les fleurs femelles ont 4 tépales presque similaires aux mâles, 3 styles bilobés à l’apex jaune et à ovaire infère, triailé, d’environ 1 cm de long et 0,7 cm de large. Les fruits sont des capsules ailées d’environ 1,2 cm de long sur 1,6 cm de large, y compris les ailes, contenant de nombreuses petites graines brunes.

La plante est multipliée par semis des graines, mais plus généralement et facilement par division et bouturage, même de feuille, dans un terreau drainant maintenu humide et à une température de 24-26 °C.

Facile à cultiver, elle peut être utilisée comme couverture de sol ou comme bordure dans les jardins en climats tropical et subtropical humide, légèrement ombragés à partiellement ombragés, sur des sols riches en matière organique, légèrement acides à neutres. Sous d’autres climats, il est préférable de la cultiver dans des pots bien drainés pour pouvoir l’abriter pendant les mois les plus froids dans un environnement très lumineux avec une humidité élevée de 65-80 %, et des températures minimales supérieures à 15 °C.

Les arrosages doivent être réguliers, tout en laissant sécher la couche supérieure du sol avant de redonner de l’eau, particulièrement en hiver quand la plante est au repos. Un excès d’eau peut facilement entraîner des pourritures.

Les feuilles sont utilisées en médecine indienne traditionnelle pour certaines maladies, pour tonifier et soulager les douleurs articulaires. Des études de laboratoire ont montré la présence dans la plante de composés à propriété antioxydante et antibactérienne, qui peuvent présenter un intérêt pour la pharmacopée officielle.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des BEGONIACEAE cliquez ici.

error: Content is protected !!