Costus comosus var. bakeri

Famille : Costaceae


Texte © Pietro Puccio

 

michel.gif
Traduction en français par Michel Olivié

 

Costus comosus var. bakeri

Spectaculaire inflorescence de Costus comosus var. bakeri. Espèce fréquemment cultivée dans les régions tropicales et subtropicales © Giuseppe Mazza

Le Costus comosus var. bakeri (K.Schum.) Maas (1972) est originaire des forêts humides de l’Amérique centrale et du Sud, du Sud du Mexique à l’Équateur.

Le nom du genre Costus lui a été donné par Linné en hommage à Dioscoride qui avait décrit une plante, considérée comme similaire, sous le nom de Kostos. Le nom de l’espèce est le mot latin « comosus » = chevelu, touffu, probablement par allusion à son inflorescence terminale.

Les noms communs les plus utilisés sont : cana de jabali, apagafuego, sangrafu (espagnol), spiral ginger, red tower ginger (anglais), canne d’eau (français), roter Samtingwer (allemand).

C’est une plante herbacée pérenne, rhizomateuse, qui a des tiges minces,  hautes jusqu’à 2 m et ressemblant à des cannes. Les feuilles, longues jusqu’à environ 40 cm, larges de 10 cm, disposées en spirale sur la tige, sont de couleur vert intense, brillantes en partie supérieure et pubescentes en partie basse. Les inflorescences, terminales (rarement basales), coniques, longtemps persistantes (plusieurs mois) sont des épis longs de 20 à 30 cm qui ont des bractées imbriquées de couleur rouge vif, d’aspect cireux, à l’intérieur desquelles se forment des fleurs éclatantes, tubulaires, de couleur jaune et longues de 4 cm. Les fruits sont des baies sphériques, longues de 4 cm et larges de 2,5 cm environ qui contiennent des graines de couleur noire. On reproduit cette plante par division des touffes ou au moyen de ses graines.

Cette espèce est fréquemment cultivée dans les régions tropicales et subtropicales tant en raison de son inflorescence qui dure longtemps et est utilisée dans les compositions florales que sous forme de plante de jardin, à la fois aussi pour ses inflorescences mais également pour sa végétation luxuriante. Elle a besoin d’un climat chaud et humide, d’une exposition en plein soleil ou sous un ombrage partiel et de sols riches, drainants et maintenus humides pendant la période végétative. En dehors des zones aux climat tropical et subtropical humide elle doit être cultivée en serre chaude car, bien que résistant pendant de courtes périodes à des températures proches de 0°C, elle fleurit difficilement. Cette espèce est souvent désignée par erreur sous le nom de Costus barbatus.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des COSTACEAE cliquez ici.