Felis silvestris – Sphynx

Famille : Felidae

allepee-2.gif
Texte © Dr Didier Hallépée

 

Sphynx Tortie & White © Giuseppe Mazza

Sphynx Tortie & White © Giuseppe Mazza

Si les chats nus ont de tout temps existé, le Sphynx, à l’allure étrange, est apparu en tant que race féline à la fin des années 1970 au Canada. Ramenés de Toronto aux Pays-Bas par le Dr Hernandez, les premiers Sphynx ont fait souche en France avant de gagner les Etats-Unis. La nudité du Sphynx, qui va de la peau parfaitement glabre jusqu’à un duvet “peau de pêche”, est due à une mutation spontanée. La particularité de cette race ne se résume pas à sa peau, car elle est aussi reconnaissable à son type hors du commun.

Standard

De taille moyenne, la tête est plus longue que large. Elle est triangulaire, avec des contours arrondis prononcés, des pommettes franches et un pinch très franc. De profil, le dessus du crâne et le front sont plats, se prolongeant par une courbe concave, palpable à la base du nez et se terminant par un nez droit.

Assez court, arrondi et bien développé, le museau est délimité par un pinch important, le détachant nettement du crâne. Les pâtons sont nettement arrondis. Le menton est ferme et défini.

En forme de citron, les yeux sont grands, bien ouverts et expressifs. Toutes les couleurs sont acceptées en accord avec la robe.

Très grandes et placées très bas, les oreilles sont larges à la base. Elles doivent paraître surdimensionnées par rapport à la tête. Elles sont arrondies à leur extrémité. De taille moyenne, l’encolure est bien musclée. Elle est arquée et dégage bien la tête des épaules.

De format semi-cobby, le corps est ferme. La musculature, bien visible sous la peau, est ronde. La poitrine, dite en tonneau, est large et profonde. L’abdomen est bien rond, comme si le chat venait juste de manger, cette particularité ne signifiant pas que le chat soit obèse. Les hanches et la croupe sont arrondies.

Les pattes ont une ossature assez fine mais une musculature ferme et bien dessinée. Les antérieurs sont légèrement arqués.

Sphynx : le chat nu © Giuseppe Mazza

Sphynx : le chat nu © Giuseppe Mazza

Ovales, les pieds ont des doigts longs et fins, avec des phalanges bien dessinées. Les coussinets sont plus épais que chez les autres races félines, ce qui donne l’impression que le Sphynx marche sur des coussins d’air. En forme de fouet, la queue est longue et légèrement épaisse à la base, ressemblant à une queue de rat.

La peau du Sphynx peut aller de la nudité totale jusqu’à une “peau de pêche”. La peau est très plissée chez les chatons. Les adultes doivent garder autant de plis que possible, spécialement sur la tête, sans que cela n’affecte en aucune manière les fonctions normales du chat. Les moustaches et les sourcils sont rares ou absents.

Robe

Catégories : toutes.

Divisions : solide, tabby, silver/smoke, solide et blanc, tabby et blanc, silver/smoke et blanc.

Couleurs : toutes.

 

→ Pour des informations générales sur les FELIDAE voir ici.

→ Pour apprécier la biodiversité au sein des races de chats, cliquez ici.