Pavonia strictiflora

Famille : Malvaceae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Chez Pavonia strictiflora, les fleurs poussent sur les branches © Giuseppe Mazza

Chez Pavonia strictiflora, les fleurs poussent sur les branches © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire du Brésil (Bahia), où elle vit dans la forêt tropicale côtière.

Le genre est dédié à l’explorateur et botaniste espagnol José Antonio Pavón Jiménez (1754-1840) ; le nom spécifique est la combinaison des mots latins « strictus » = serré, resserré et « flos, -oris » = fleur, en référence probable aux fleurs rapprochées.

Noms communs : guétea, goétea (espagnol); Goethepflanze (allemand).

Pavonia strictiflora (Hook.) Fryxell (1999) est un arbuste sempervirent haut de 1,5 m à branches dressées et à feuilles de couleur vert intense alternes, ovales, à apex pointu et marges légèrement et irrégulièrement dentées dans la seconde moitié, longues de 12-20 cm et larges de 5-10 cm.

Les fleurs, solitaires ou groupés, prennent naissance à l’aisselle des feuilles sur un pédoncule long d’environ 1 cm et sont constituées d’un épicalice (involucre de bractées semblables à des sépales placées sous le calice, typique des Malvaceae) à quatre lobes dressés, ovales-triangulaires, d’environ 2 cm de longueur et 1 cm de largeur, de couleur blanc jaunâtre teinté et veiné de rouge pourpre, persistant même après le flétrissement des fleurs.

Presque masqués par l’épicalice, qui est la partie la plus visible de la fleur, on trouve le calice, long de 0,8 cm, à cinq lobes pointus, et la corolle à cinq pétales, longs de 0,8 cm, soudés à la base à la colonne staminale, plus courte que le calice.

Le fruit est une capsule contenant des graines réniformes. La reproduction se fait par semis dans un substrat sableux, maintenu humide, à une température de 22-24 °C, et par bouturage au printemps-été.

Espèce aux fleurs à la disposition particulière et curieuse, produites à profusion le long des branches au point de les recouvrir presque entièrement, cultivable dans les régions au climat tropical et subtropical, ne supportant pas les températures tout juste inférieures à 0 °C, aussi bien sous la lumière solaire filtrée qu’à l’ombre ou à mi-ombre.

Elle nécessite un substrat léger, riche en substance organique, neutre ou acide, maintenu constamment humide et une humidité ambiante élevée, et est également cultivable en pots dans les mêmes conditions. Étant facilement sujette à l’attaque des cochenilles, il doit donc être contrôlée périodiquement afin de pouvoir intervenir rapidement.

Synonymes : Goethea strictiflora Hook. (1852).

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des MALVACEAE cliquez ici.