Pleuronectes platessa

Famille : Pleuronectidae

PEPPINO.gif
Texte © Giuseppe Mazza

 


Traduction en français par Virginie Thiriaud

 

Pleuronectes platessa, Pleuronectiformes, Plie commune ,Carrelet

Important pour l’alimentation humaine, le Carrelet (Pleuronectes platessa) a donné son nom à l’ordre des Pleuronectiformes, qui compte plus de 800 espèces © G. Mazza

Le Carrelet ou Plie commune (Pleuronectes platessa Linnaeus, 1758), appartient à la classe des Actinopterygii, les poissons à nageoires rayonnées, à l’ordre des Pleuronectiformes, qui prend son nom de cette espèce importante pour l’alimentation humaine, et à la famille des Pleuronectidae, qui compte 28 genres et 66 espèces.

Le nom du genre Pleuronectes vient du grec “πλευρόν” (pleurón) = flanc et “νήκτης” (nèktes) = nageur, car ce poisson nage incliné sur un côté, tandis que le nom de l’espèce platessa vient du latin “platus” = plat, en référence évidente à sa morphologie.

Zoogéographie

Le carrelet est très répandu dans l’Atlantique Nord-Est, du Groenland jusqu’au golfe de Cadix, en passant par la mer Baltique et les côtes atlantiques européennes. Il est absent de la Méditerranée, où il était peut-être présent à l’époque glaciaire. Les présumées observations actuelles se basent sur de sporadiques informations de pêcheurs italiens, et proviendraient probablement d’une confusion avec le similaire Platichthys flesus. On trouve donc Pleuronectes platessa dans les eaux du Groenland, de l’Islande, des îles Féroé, de l’Irlande, de l’île de Man, du Royaume-Uni, de la Norvège, de la Suède, de la Finlande, de la Russie, de l’Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, de l’Allemagne, du Danemark, des Pays-Bas, de la Belgique, de la France, de l’Espagne et du Portugal.

Pleuronectes platessa, Pleuronectiformes, Plie commune ,Carrelet

Le voilà qui nage sur un côté, dans toute sa platitude. Les yeux ont migré sur le côté droit et on remarque les nageoires pectorales à la verticale © Giuseppe Mazza

Écologie-Habitat

C’est une espèce démersale, ce qui signifie qu’elle nage près du fond marin. Les adultes peuvent descendre jusqu’à 200 m et il semble que les spécimens âgés puissent parfois atteindre 400 m de profondeur. En revanche, moins de 1 m d’eau est suffisant pour les juvéniles. C’est un poisson nocturne qui passe la journée couché sur le fond marin, plus ou moins recouvert de sable, de boue et de débris. Il migre et peut également être présent à l’embouchure des rivières, dans les eaux saumâtres, sans toutefois s’aventurer dans les eaux douces, sauf à de très rares occasions.

Morphophysiologie

Le Carrelet peut atteindre 7 kg et 1 m de longueur, bien que les individus pêchés dépassent rarement 50 à 60 cm.

A première vue, on dirait une “sole géante”, mais sa taille n’est rien comparée aux fameux flétans, l’Hippoglossus hippoglossus de l’Atlantique Nord et l’Hippoglossus stenolepis du Pacifique Nord, qui sont les véritables géants des Pleuronectiformes : des poissons dépassant 300 kg avec une longueur record de 470 cm, pour la première espèce.

Pleuronectes platessa, Pleuronectiformes, Plie commune ,Carrelet

Il peut vivre 50 ans, atteignant 7 kg et 1 m de taille. Malheureusement il est souvent pêché jeune au chalut pour finir congelé ou avec des frites dans les “fast food” © Giuseppe Mazza

Le corps, résolument plat, est quasiment losange avec les nageoires étendues. Les yeux sont rapprochés et en relief, le plus bas étant légèrement plus en avant vers la bouche. Ils se sont déplacés sur le côté droit du poisson, généralement le seul pigmenté, tandis que le côté gauche, blanc-grisâtre, est celui qui se pose sur le fond. On trouve parfois des “gauchers”, dont les yeux ont migré sur le côté gauche, ainsi que des individus dont la livrée est plus ou moins tachetée des deux côtés.

Derrière les yeux, on remarque une crête osseuse caractéristique formée par 4 à 7 tubercules. La bouche est petite et armée de rangées de dents plutôt molariformes. La mâchoire, avec sa mandibule proéminente, touche presque l’œil inférieur.

La face visible, celle qui ne touche pas le fond, est gris-brun avec de voyantes taches circulaires rouges ou orange qui s’étendent jusqu’aux nageoires. C’est un animal peu visible, surtout lorsqu’il se repose sur le fond, à moitié recouvert de sable, les yeux observant les alentours tels des périscopes. L’effet de son camouflage peut être augmenté grâce à l’action des chromatophores qui dilatent ou contractent les pigments, mis à part au niveau des taches rougeâtres, entraînant un rapide changement de couleur de ce poisson.

Pleuronectes platessa, Pleuronectiformes, Plie commune ,Carrelet

Le côté gauche, celui qui repose sur le fond marin, est blanc-grisâtre, tandis que le côté droit présente sur un fond variable de visibles taches circulaires rouges ou orange © Giuseppe Mazza

Aucune nageoire ne possède d’épine. On compte 65 à 79 rayons pour la nageoire dorsale, qui commence à côté de l’œil postérieur, et 48 à 59 rayons pour la nageoire anale. Les nageoires pelviennes, placées du côté aveugle, sont les plus petites avec 6 rayons, tandis que les pectorales en possèdent 10 à 12. La robuste nageoire caudale est, quant à elle, plus ou moins tronquée.

Les minuscules écailles, pour la plupart cycloïdes, sont plus évidentes sur la ligne latérale, presque droite, qui en compte 88 à 115.

Éthologie-Biologie reproductive

Le Carrelet chasse principalement la nuit, nageant comme une anguille, en ondulant le corps et la nageoire caudale. Il se nourrit en eaux peu profondes de divers organismes benthiques : principalement polychètes, ophiures, crustacés, gastéropodes et bivalves. Les jeunes carrelets apprécient particulièrement les crevettes, alors que les gros individus semblent respecter certains de ces crustacés, tels Palaemon elegans et Palaemon adspersus. En effet, ceux-ci nettoient les carrelets des ectoparasites, lorsqu’ils se reposent sur le fond marin pendant la journée, et peut-être aussi des sangsues que les pêcheurs trouvent souvent attachées à leur tête.

Pleuronectes platessa, Pleuronectiformes, Plie commune ,Carrelet

Avec les nageoires étendues, il est plutôt losange. La couleur de fond brun-rougeâtre peut soudainement devenir grise ou avec des taches pâles pour passer inaperçu © Giuseppe Mazza

Pleuronectes platessa est à son tour chassé par de nombreuses espèces de poissons, principalement raies, requins et congres, sans parler des phoques et des dauphins.

Il ne se reproduit qu’une fois par an, le plus souvent entre janvier et avril lorsque l’eau atteint 6 °C, mais aussi en novembre ou en juin selon les zones. Il semble que des migrations annuelles aient lieu vers des lieux favorables à la reproduction.

Les mâles atteignent généralement la maturité sexuelle entre 3 et 4 ans, lorsqu’ils mesurent 18 à 26 cm ; les femelles un peu plus tard, vers 30 ou 40 cm de long, soit entre 5 et 9 ans.

A partir des prises pêchées pendant la saison de reproduction, il a été constaté qu’une femelle porte de 50 000 à 500 000 ovules. Il semble que la fécondation ait lieu entre 20 et 50 m de profondeur, avec des œufs relâchés tous les 3 à 5 jours pendant environ un mois. Ils sont flottants, mesurent un peu moins de 2 mm et sont confiés aux courants. Ils éclosent au bout d’une semaine environ, en fonction de la température de l’eau.

Pleuronectes platessa, Pleuronectiformes, Plie commune ,Carrelet

Le voici, imitant un rocher, à moitié couvert de sable sur le fond marin. Il se repose ainsi pendant toute la journée et part chasser la nuit en explorant les fonds marins © Giuseppe Mazza

Lorsque les larves atteignent 10 mm, l’œil gauche commence à migrer du côté droit, ce qui prend environ dix jours, tandis que la pigmentation se termine plus tard, lorsqu’elles mesurent environ 15 mm de longueur. Elles grandissent le long des plages, en eaux basses, et c’est seulement vers le septième mois de leur vie qu’elles se déplacent vers les eaux profondes.

Le Carrelet est le poisson plat le plus pêché en Europe, principalement au chalut. On parle, au niveau mondial, de 100 000 à 120 000 tonnes par an. Dans les pays nordiques, il est souvent servi dans les “fast food” avec des frites. Les spécimens pêchés sont bien souvent trop jeunes pour un poisson destiné à grandir, avec une espérance de vie de 50 ans.

Dans certains endroits, les effectifs se sont effondrés et les zones de reproduction du Kattegat, le long des côtes danoises, ont été abandonnées en raison des pollutions liées aux activités agricoles qui atteignent la mer après les crues des rivières. En revanche, la mer des Wadden, entre les Pays-Bas et l’Allemagne, est toujours un abondant lieu de reproduction.

Pleuronectes platessa, Pleuronectiformes, Plie commune ,Carrelet

Pleuronectes platessa se nourrit de polychètes, ophiures, crustacés et mollusques. Il est chassé à son tour par de nombreux poissons, comme les raies, les requins et les congres, mais aussi par des mammifères comme les phoques, les dauphins et surtout l’homme. Il s’agit, en effet, d’une espèce très souvent surpêchée © Giuseppe Mazza © Giuseppe Mazza

Par conséquent, même si théoriquement le Carrelet est un poisson très répandu et prolifique, les avis sur la vulnérabilité de l’espèce sont aujourd’hui (2020) contrastés.

Pour l’IUCN, qui utilise pour ses calculs des paramètres tels que la tendance de croissance des populations, la distribution géographique et la population totale, il s’agit d’une espèce “Least Concern”, qui n’est donc pas encore sur la “liste rouge”, d’autant que les populations décimées peuvent doubler en 1,4 à 4,4 ans. FishBase, en revanche, est moins optimiste. En tenant compte des activités humaines et en considérant qu’il s’agit d’une espèce surpêchée, elle lui attribue déjà un indice de vulnérabilité de 71 sur une échelle de 100.

Synonymes

Platessa platessa Linnaeus, 1758 ; Platessa vulgaris Cloquet, 1826 ; Pleuronectes borealis Faber, 1828 ; Platessa latus Cuvier, 1829 ; Pleuronectes latus (Cuvier, 1829) ; Pleuronectes platessa baltica Nilsson, 1855.

 

 

→ Pour des notions générales sur les poissons cliquer ici

→ Pour apprécier la biodiversité des Osteichthyes, les POISSONS OSSEUX, et trouver d’autres espèces cliquer ici.

error: Content is protected !!