La salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo : Falstaff et la Bohème
 

Vues panoramiques et photos géantes visibles en 3 niveaux d’agrandissement

© Dr Giuseppe Mazza

 

La reproduction, même partielle, des photos est interdite sans autorisation écrite de l’auteur

 

Monaco Principauté, entrée des Princes Opéra

L’entrée des Princes de l’Opéra

Monaco Principauté Culture, Salle Garnier Opéra

La Salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo a été construite en 8 mois seulement par 400 ouvriers qui s’alternaient jour et nuit. Depuis 1879, elle accueille des représentations prestigieuses

Monaco Principauté Culture, Salle Garnier Opéra

Le plafond de la Salle Garnier

Monaco Principauté Culture, Salle Garnier Opéra

Quatre grandes statues de la “Renommée” de Jules Thomas décorent les parois de la Salle Garnier

Monaco Principauté Culture, Salle Garnier Opéra

Fresque “La Musique” par Boulanger au-dessus de la scène

Monaco Principauté Culture, Salle Garnier Opéra

Fresque “Le Chant et l’Eloquence” de Feyin Perrin au-dessus de la loge princière

Monaco Principauté Culture, Salle Garnier Opéra

Fresque “La Comédie” de Lix sur une paroi de la Salle Garnier

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Sir John Falstaff vit d’expédients dans la Taverne de la Jarretière. Jadis fameux séducteur, pour se remplir la panse, il n’hésite pas à séduire de riches dames de Windsor. Il charge ses serviteurs Bardolph et Pistol d’apporter deux lettres d’amour identiques, hormis le nom du destinataire, à Meg Pages (Annunziata Vestri) et Alice Ford (Aga Mikolaj), à droite dans la scène, qui sont amies et qui font leur lessive avec Quickly (Mariana Pentcheva) et la fille Ford, Nannetta (Valérie Condoluci). Ces dernières, à la fois amusées et indignées, décident de donner une bonne leçon à ce scélérat.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Les hommes aussi organisent leur vengeance. A gauche, le Dr. Cajus (Enrico Facini), Monsieur Ford (Fabio Capitanucci), Bardolph (Rodolphe Briant) et Pistol (Wojtek Smilek). Le premier avait été dérobé par Falstaff et le second vient d’apprendre par ces derniers, licenciés sans ménage, que leur patron a écrit une lettre d’amour torride à sa femme. Au fonds, les joyeuses commères continuent d’étendre le linge tandis qu’entre en scène, à droite, Fenton (Florian Laconi), amoureux de Nannetta.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

A la Taverne de la Jarretière, Sir John Falstaff (Bryn Terfel) reçoit d’abord la visite de Quickly qui lui apporte un message d’Alice : elle l’attend à la maison, entre deux heures et trois heures, pendant que son mari n’est pas là. Arrive ensuite Monsieur Ford (Fabio Capitanucci) qui se présente sous le faux nom de Maître Fontaine, pour mettre en œuvre la vengeance des hommes.

Il lui raconte qu’il est amoureux d’Alice mais qu’il n’arrive pas à la séduire parce qu’elle est un modèle de fidélité. Si en échange d’un sachet de monnaies sonnantes Falstaff parvient à briser sa vertu, il aura ensuite le champ libre.

Par une poignée de mains, Falstaff accepte sa proposition, et tandis qu’il va s’habiller pour son rendez-vous galant, il raconte au bienfaiteur qu’il a déjà reçu une invitation à ce sujet par Madame Ford, entre deux heures et trois heures, pendant que son mari n’est pas là.

Inutile de préciser que Monsieur Ford, ignorant ce qu’ont tramé les dames, est désespéré, mais ensuite la rage s’empare de lui. Ils se séparent allègrement, mais ce dernier a hâte de surprendre l’adultère chez lui pour étriper le coupable.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Pendant ce temps, à la maison Ford, les commères reçoivent Quickly (Mariana Pentcheva), à gauche, qui les invitent à se préparer car Falstaff est tombé dans le piège.

Au centre, Nannetta (Valérie Condoluci) pleure car son père veut qu’elle épouse le Dr Cajus, alors qu’elle est amoureuse de Fenton. Sa mère Alice Ford (Aga Mikolaj), à droite, lui promet son soutien.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Alice Ford (Aga Mikolaj) attend au centre de la scène Sir John Falstaff (Bryn Terfel) qui sort triomphant du livre de l’histoire.

Mais sa cour est de courte durée parce que les commères arrivent affolées pour les prévenir que Monsieur Ford est en train d’arriver avec une équipe punitive formée par le Dr. Cajus, Bardolph, Pistol, Fenton et d’autres voisins.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Falstaff (Bryn Terfel) se cache derrière un paravent, à gauche, tandis que Monsieur Ford (Fabio Capitanucci) le cherche furieux dans le panier du linge sale.

Après avoir éparpillé inutilement les vêtements, il court le chercher dans les autres pièces, tandis que Meg, simulant la surprise de le voir, l’invite à se cacher dans le panier déjà exploré, sous le linge malodorant.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Monsieur Ford rentre en scène avec l’équipe. Ils ont exploré toute la maison mais il n’y était pas. Il ne peut être que derrière le paravent. Le Dr Cajus l’ouvre, et à sa grande surprise, il découvre, sous le regard du père furieux, Nannetta (Valérie Condoluci) et Fenton (Florian Laconi) enlacés. En effet, profitant de la confusion, ils s’étaient isolés pour s’embrasser.
Fenton s’enfuit, et le panier à linge est jeté dans la Tamise.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Sir John Falstaff (Bryn Terfel) à demi noyé et sale, se remet de ses émotions en buvant à la taverne, avec encore le souvenir de sa cuisante mésaventure.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Quickly (Mariana Pentcheva) entre de nouveau en scène. En accord avec les commères, elle veut en remettre une couche.
Elle lui apporte un autre petit mot d’Alice qui l’attend à minuit dans la forêt de Windsor, près du vieux chêne, habillé en “Chasseur Noir” avec un couvre-chef aux longues cornes sur la tête. Falstaff (Bryn Terfel) se fait encore piéger.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Evidemment, tout le monde est au courant. Suivant une légende, Nannetta s’habillera en “Reine des Fées”, et les habitants de Windsor s’habilleront en sylphes, elfes, lutins, diablotins et vampires. Monsieur Ford promet au Dr Cajus de profiter de la situation pour lui donner la main de Nannetta, il lui explique comment se déguiser. Il bénira lui-même cette union. Mais Quickly a entendu la conversation et en informe ses amies. Au coucher du soleil, Fenton (Florian Laconi) est le premier à arriver au grand chêne, et Nannetta lui répond. Mais Alice les interrompt et leur explique comme ils doivent s’habiller pour contrecarrer les projets de son mari.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Avec ses grandes cornes sur la tête, et un bec d’aigle, Falstaff (Bryn Terfel) rencontre Alice (Aga Mikolaj), mais un cri retentit et les esprits sortent dans l’obscurité de la nuit.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Nannetta (Valérie Condoluci) entourée par les figurants, entonne la chanson de la Reine des
Fées. Falstaff, terrorisé, se met face à terre pour ne pas voir les esprits. Et tous en profitent pour le piquer et le fouetter avec osier et orties.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Falstaff (Bryn Terfel) se repentit et demande pardon.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Un de ses agresseurs perd sa capuche, et reconnaissant alors son serviteur Bardolph (Rodolphe Briant), Falstaff (Bryn Terfel) découvre la mise en scène. Tout le monde l’accuse et il accepte sa punition en reconnaissant ses torts. Monsieur Ford (Fabio Capitanucci) révèle à Falstaff sa véritable identité et lui crie : “Dis-moi maintenant qui est cocu”.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Les commères habillent Bardolph (Rodolphe Briant) en mariée et le mettent aux côtés du Dr. Cajus (Enrico Facini) à la place de Nannetta, et elles informent Monsieur Ford (Fabio Capitanucci) qu’il y a un autre couple à marier. En réalité, il s’agit de Nannetta (Valérie Condoluci), cachée sous le voile et sa robe, et de son Fenton (Florian Laconi). Dans l’obscurité de la nuit, Monsieur Ford ne se rend pas compte de l’échange et les déclarent mari et femme.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Tous enlèvent alors leur masque, mais il est désormais trop tard : il a marié sa fille à Fenton. A la fin, tous se réconcilient, et même le père bénit cette union. Mais Falstaff ne peut s’empêcher de lui lancer “Cher Monsieur Ford, dites-moi maintenant qui est dupe ?”

 Principauté Monaco Culture, Opéra, Falstaff

L’Opéra de Monte-Carlo: Falstaff de Giuseppe Verdi. Livret d’Arrigo Boito d’après “Les Joyeuses Commères de Windsor” et “Henry IV” de Shakespeare – Direction musicale: Gianluigi Gelmetti – Mise en scène: Jean-Louis Grinda – Décors: Rudy Sabounghi – Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo.

Le livre de l’histoire se referme et Falstaff (Bryn Terfel) conclut par “ Tout dans le monde est une blague ”.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

C’est la veille de Noël. Le peintre Marcello (George Petan) et le poète Rodolfo (Stefano Secco) se réchauffent comme ils le peuvent dans une modeste mansarde.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Arrivent ensuite un ami philosophe, Colline (Gabor Bretz), à gauche, et le musicien Schaunard (Etienne Dupuis), au centre, avec un panier de vivres, fier d’avoir pu gagner quelques sous. Mais la fête est brève car entre en scène Benoît (Guy Bonfiglio), le propriétaire des lieux, qui assis au centre, réclame le loyer. Les amis le forcent à boire, et ivre, il confesse de tromper sa femme. C’est le prétexte que les locataires recherchaient pour le mettre à la porte, indignés.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Les amis sortent pour aller au Café Momus, mais Rodolfo (Stefano Secco) s’attarde pour finir un article. Seul, il entend frapper à la porte. Il s’agit de sa voisine Mimì (Inva Mula) qui cherche une chandelle pour allumer sa lampe éteinte. Mais ensuite, la jeune femme se sent mal, c’est le premier symptôme de la phtisie qui la conduira jusqu’à la mort.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Elle se lève pour rentrer à la maison, mais elle se rend compte d’avoir perdu sa clé qu’ils cherchent au sol dans le noir car un coup de vent a éteint les deux flammes. Rodolfo (Stefano Secco) la trouve et la cache dans sa poche. Quand sa main rencontre celle de Mimì (Inva Mula), le poète lui manifeste son amour en chantant “Che gelida manina” (Quelle main gelée) et il lui demande de lui parler d’elle.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Mimì (Inva Mula) raconte qu’elle est couturière. Elle vit seule en créant de fausses fleurs. Et l’acte se referme par le duo des amoureux “O soave fanciulla” (O douce jeune fille).

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Les deux rejoignent les amis au Café Momus. Mimì (Inva Mula) a trouvé l’amour et elle est au comble du bonheur. Rodolfo (Stefano Secco) vient de lui offrir un petit chapeau rouge.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Important lieu de rencontres de la ville, le Café Momus est très fréquenté. Rodolfo (Stefano Secco) présente Mimì (Inva Mula) à ses amis.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Tout à coup, entre en scène la séduisante Musetta (Karen Vourc’h), en haut dans la scène, qui se fait entretenir par le riche conseiller d’état Alcidoro (Jean-François Vinciguerra) assis au centre.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

La vieille flamme du peintre Marcello (George Petan), Musetta (Karen Vourc’h), fait de tout pour attirer son attention. Elle entonne une chanson provocante “Quando me’n vo” (Quand je m’en vais) et avec un prétexte, elle se fait enlever sa bottine, en découvrant de façon scandaleuse sa cheville. Les deux vieux amants s’enfuient ensemble en laissant la note à régler à Alcidoro (Jean-François Vinciguerra).

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Il neige fort à la barrière de l’Enfer où Mimì (Inva Mula), désormais gravement malade recherche Marcello qui travaille dans une taverne pour lui dire que Rodolfo l’a quittée “O buon Marcello, aiuto !” (O bon Marcello, au secours !).

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Marcello (George Petan) lui explique que Rodolfo (Stefano Secco) est en train de dormir dans la taverne. Puis, ce dernier se réveille et sort pour chercher son ami. Mimì (Inva Mula) se cache et écoute sa conversation avec Marcello. Elle apprend qu’il l’a quittée seulement pour qu’elle puisse trouver un autre homme, plus riche, capable de mieux la loger et de la sauver de la tuberculose.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Mimì (Inva Mula) entre en scène et affronte Rodolfo (Stefano Secco). Ils aimeraient se quitter amicalement “Donde lieta uscì” mais le souvenir des heures heureuses passées ensemble les conduit à repousser leurs adieux au printemps, à la saison des fleurs. Pendant ce temps, Marcello et Musetta se séparent après une violente dispute.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Les protagonistes, de gauche Marcello (George Petan), Musetta (Karen Vourc’h), Rodoldo (Stefano Secco), Colline (Gabor Bretz) et Schaunard (Etienne Dupuis) se retrouvent dans la mansarde avec Mimì (Inva Mula). Cette dernière vient de quitter un riche protecteur et elle a été retrouvée dans la rue, errante et affaiblie, par Musetta.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Comprenant que sa fin est proche, les amis laissent seuls Mimì (Inva Mula) et Rodoldo (Stefano Secco) qui évoquent dans leur duo “Sono andati ?” (Ils sont partis ?) leur première rencontre et les moments heureux. Et le petit chapeau rouge que Rodolfo avait gardé en souvenir après la séparation, redonne un instant de joie à Mimì.

 Principauté Monaco Culture, Opéra, La Bohème

L’Opéra de Monte-Carlo : La Bohème de Giacomo Puccini – Direction musicale: Antonio Fogliani – Mise en scène: Jean-Louis Pichon – Décors: Alexandre Heyraud – Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

Mimì (Inva Mula) s’éteint doucement, comme endormie, entourée par les amis qui avaient renoncé à une paire de boucles d’oreilles et à un pardessus pour acheter des médicaments et appeler un médecin.

error: Content is protected !!