Suillus luteus

PIERLUIGI.gif
Texte © Pierluigi Angeli

 

epitalon.gif
Traduction en français par Jean-Marie Epitalon

 

Suillus luteus, Suillaceae, bolet jaune, nonnette voilée

Le Suillus luteus est un champignon comestible très commun sous les conifères © Giuseppe Mazza

Famille: Suillaceae (Singer) Besl & Bresinsky, 1997.

Section: Suillus (= Sez. Granulati Singer p.p.).

Genre: Suillus Micheli ex Adanson, 1763.

Suillus luteus (L. : Fr.) Roussel, 1806.

Le nom dérive du mot latin “lútum” qui est le nom latin d’une plante qui donne une teinture jaune.

Ce champignon est aussi connu sous les noms vernaculaires de “pinerolo”, “pinuzzo”, “boleto giallo” en Italie; “bolet jaune”, “nonnette voilée” en France; “boleto anillado”, “boleto viscoso anillado”, “pinetell”, “ molleric de calceta”, “pinudi-onddo likin” en Espagne.

Description du genre

Au genre Suillus appartiennent des champignons de taille moyenne à moyennement grande, avec la cuticule complètement détachable, ou par morceaux, à la chair sous-jacente de visqueuse à glutineuse par temps humide, de lisse à squameuse ou floconneuse.

L’hyménophore est formé de tubules adnés, adnés-décurrents ou nettement décurrents. Le pied cylindroïde, avec ou sans anneau (reste du voile partiel), avec ou sans granulations qui en décorent la surface. Sporée ocre-brune, spores ellipsoïdes à fusiformes; Cystides du chapeau et cystides du pied claviformes, fasciculées, parfois avec des incrustations résineuses. Habitat sous conifères (Pinus nigra, Pinus sylvestris, Pinus pinaster, etc.).

À la section Suillus appartiennent des champignons ayant un pied avec ou sans anneau (résidu du voile partiel), des granulations, et de petits pores.

Suillus luteus, Suillaceae, bolet jaune, nonnette voilée

Le chapeau dépasse rarement les 10 cm et semble recouvert d’un glaçage au chocolat. © Giuseppe Mazza

Description de l’espèce

Chapeau : 4-10 (15) cm, initialement hémisphérique puis convexe, en coussin, marge incurvée, régulière, souvent décorée de restes du voile partiel. Cuticule dépassant à peine les tubules, séparable, lisse, visqueuse, brune, brun-jaune, brun chocolat, avec des fibrilles radiales plus foncées.

Hyménium : tubules moyennement longs, adnés ou légèrement décurrents, d’abord jaunes puis jaune chamois. Petits pores arrondis et anguleux à pleine maturité, jaunes, olive à la fin, immuables.

Pied: 4-8 × 1,5-3 cm, trapu puis mince, cylindrique, élargi à la base, plein, de couleur jaune, dans la partie au-dessus de l’anneau, il est décoré de granulations jaunes qui deviennent ensuite brunes, en dessous il présente quelques fibrilles longitudinales qui s’assombrissent avec le temps et deviennent concolores avec le chapeau. Anneau membraneux, large, blanchâtre, puis gris-violet, très souvent trouvé collé au pied.

Chair : initialement ferme, puis molle, aqueuse, fibreuse dans la tige, blanchâtre, jaune sous la cuticule et dans les zones adjacentes de l’hyménium. Odeur fruitée, goût sucré.

Habitat : il pousse à la fin de l’été et à l’automne dans les forêts de pins, en particulier sous les pins à 2 aiguilles.

Comestibilité : comestible.

Spores : ellipsoïdales, fusiformes, lisses, guttulées, à paroi épaisse, 7-9,5 × 3-3,5 µm, Q = 2,4.

Suillus luteus, Suillaceae, bolet jaune, nonnette voilée

Basides, cystides et spores de Suillus luteus © Pierluigi Angeli

Basides: claviformes, tétrasporiques, sans anse d’anastomose, 22-27 × 6,5-7 µm.

Cystides: claviformes, cylindriques, 35-42 × 6-8 µm.

Remarques. C’est un champignon qui pousse sous les conifères, très commun et largement répandu.

On le reconnaît facilement à la couleur du chapeau très variable, allant du brun au brun jaune, au brun rouge, à l’ocre brun, au brun chocolat, avec des reflets violets à maturité, et à la présence d’un ample anneau blanchâtre au début puis violacé presque noirâtre, ou des restes de celui-ci, sur la tige.

Lorsque, par temps sec ou en vieillissant, la cuticule se déshydrate, on peut le confondre avec Suillus collunitus (Fr.) Kuntze, qui a cependant la base du pied rose et n’a pas d’anneau.

Il existe également d’autres formes et variétés: la variété albus Wasser & Soldatova, qui est complètement blanche; la forme decolorans Lannoy et Estadès qui elle, a un chapeau brun fauve clair tournant progressivement au blanc-crème pâle, presque jaunâtre.

Synonymes : Boletus luteus Linnaeus 1796 (basionimo) ; Boletus luteus Linnaeus : Fries 1821; Viscipellis lutea (Linnaeus : Fries) Quélet 1886 ; Ixocomus luteus (Linnaeus : Fries) Quélet 1888 ; Boletus anulatus Vahl, 1774 ; Boletus volvatus Batsch 1783 ; Boletus annularius Bulliard 1788 ; Boletus annulatus Persoon 1801.

 

→ Pour des notions générales sur Fungi voir ici.

→ Pour apprécier la biodiversité des CHAMPIGNONS cliquez ici.

error: Content is protected !!