Tricholoma columbetta

PIERLUIGI.gif
Texte © Pierluigi Angeli

 

epitalon.gif
Traduction en français par Jean-Marie Epitalon

 

Tricholoma columbetta, Tricholomataceae

Chapeau blanc pur et soyeux, odeur de farine, saveur de noisette © Giuseppe Mazza

Famille: Tricholomataceae R. Heim ex Pouzar, 1983.

Tribu: Tricholomateae Singer.

Genre: Tricholoma (Fries) Staude.

Section: Equestria Konrad & Moublanc.

Tricholoma columbetta (Fries : Fries) Kummer (1871).

Le nom columbetta, petite colombe, vient du diminutif latin de “columba” en raison de sa couleur blanche.

Description du genre

Le genre Tricholoma regroupe des champignons terricoles.

Chapeau majoritairement ombiliqué, à surface glabre, fibrilleuse, pruineuse, feutrée poilue ou veloutée. Lamelles blanches ou grises, rarement jaunes avec une arrête entière, émarginées ou émarginées avec une denture.

Pied ± cylindrique muni parfois d’un voile partiel. Il peut être décoré avec des ornements tels que des écailles, des fibrilles, etc. Chair principalement blanchâtre, immuable, ne vire de couleur que rarement.

Les champignons appartenant à ce genre sont homogènes, c’est-à-dire avec la chair continue du chapeau à la tige, qui se séparent l’un de l’autre par cassure.

Description de l’espèce

Chapeau: 6-12 cm, d’abord campanulé, puis convexe et finalement étalé, irrégulier, ondulé, avec un mamelon peu marqué; marge amplement courbée, lobée, souple, mince, lisse. Cuticule amovible, lisse, soyeuse, à fibrilles radiales, brillante, un peu grasse, légèrement visqueuse par temps humide; blanc au début, puis avec des nuances crème, surtout au milieu, à maturité teinté de rose rougeâtre.

Tricholo,q colu,bettq; Tricholo,qtqceqe; Bqsides et spores

Basides et spores de Tricholoma columbetta © Pierluigi Angeli

Hyménium : lames moyennement denses, adnées ou émarginées et décurrentes par une denture le long du pied, larges, sinueuses, intercalées de lamelles de différentes longueurs, arrête irrégulièrement dentelée; blanches puis blanchâtre ou crème.

Pied : 6-8 × 1,5-3 cm, mince, cylindrique, droit, parfois incurvé à la base, atténué en bas, fibreux, rigide; traversé par des fibrilles longitudinales blanches sur un fond blanc, qui donnent un aspect soyeux, parfois tacheté de vert-bleu à la base.

Chair : peu épaisse, compacte, ferme, fragile, fibreuse dans le pied, blanche immuable. Légère odeur de farine, saveur de noisette.

Habitat : il pousse à la fin de l’été et à l’automne, principalement sous les feuillus (hêtres, châtaigniers et chênes verts), plus sporadique sous les conifères.

Comestibilité: bon comestible.

Microscopie: Spores: ovoïdes, lisses, avec une seule guttule, apicule hilaire minuscule, 5,5-7 × 4-5,5 µm.

Basides: claviformes, cylindriques, tétrasporiques, avec anses d’anastomose, 29-42 × 7-8 µm. Texture lamellaire formée par des hyphes fasciculés et minces sans anse d’anastomose. Cuticule formée par des hyphes allongés, étroits et fasciculés, à cellules terminales arrondies-obtuses, en relief et non pigmentées.

Remarques. C’est un champignon qu’il est facile de reconnaître si on observe soigneusement certaines de ses caractéristiques : le blanc pur de tout le carpophore, le chapeau soyeux (parfois avec un peu de crème au centre), la base du stipe qui présente souvent des taches bleu-vert.

Il diffère du Tricholoma album (Schaeffer L.E .: Fries) Kummer, du Tricholoma pseudoalbum M. Bon et du Tricholoma inamoenum (Fries: Fries ..) Gillet, du fait que ceux-ci sont blancs ou blanchâtres, qu’ils manquent d’odeur agréable et des caractéristiques mentionnées précédemment.

Synonymes: Agaricus columbetta Fries ; Gyrophila columbetta Quélet.

 

→ Pour des notions générales sur Fungi voir ici.

→ Pour apprécier la biodiversité des CHAMPIGNONS cliquez ici.

error: Content is protected !!