Saraca thaipingensis

Famille : Leguminosae


Texte © Pietro Puccio

 

“serge.gif"
Traduction en français par Serge Forestier

 

Saraca thaipingensis est un arbre tropical d'environ 8 m aux inflorescences jaunes chatoyantes © Giuseppe Mazza

Saraca thaipingensis est un arbre tropical d’environ 8 m aux inflorescences jaunes chatoyantes © Giuseppe Mazza

L’espèce est originaire de l’Indonésie (Java), de Malaisie, du Myanmar (ex Birmanie) et de Thaïlande, où elle pousse dans les forêts humides le long des cours et des plans d’eau jusqu’à environ 500 m d’altitude.

L’origine du nom générique est incertaine, et dérive probablement d’un nom local.

Le nom spécifique fait référence à l’une des localités d’origine, Taiping en Malaisie.

Noms communs : yellow ashoka, yellow saraca (anglais); sáraca-tangerina (portugais du Brésil).

Saraca thaipingensis Cantley ex Prain (1897) est un petit arbre sempervirent atteignant environ 8 m de hauteur aux feuilles alternes paripennées composées de 4-8 paires de folioles lancéolées à apex longuement pointu, longues de 8-25 cm et larges de 4-9 cm, de couleur vert vif.

Les jeunes feuilles sont initialement tendres, de couleur crème, rose ou pourpre, regroupées et pendantes.

Inflorescences nombreuses, sessiles, denses sur le tronc et les branches (cauliflorie), mesurant jusqu’à environ 40 cm de large, à fleurs d’environ 2 cm de diamètre, dépourvues de pétales, constituées du calice, sur un mince tube floral long de 1,2-2,5 cm, apparemment formé de 4 sépales pétaloïdes, les deux postérieurs fusionnés ensemble, de forme ovale-lancéolée, initialement de couleur jaune pâle, puis devenant jaune intense avec le centre rouge, et à 5-7 étamines rougeâtres.

Les fleurs sont délicatement parfumées. Les fruits sont des gousses longues de 20-40 cm et larges de 4-8 cm, plates, de couleur pourpre à maturité, contenant des graines brunâtres.

Les fruits, longs de 20-40 cm, révèlent l'appartenance à la famille des légumineuses. Vertus médicinales © Giuseppe Mazza

Les fruits, longs de 20-40 cm, révèlent l’appartenance à la famille des légumineuses. Vertus médicinales © G. Mazza

La multiplication se fait par semis dans un sol sablonneux, ou additionné de perlite, maintenu humide, à une température de 26-28 °C, par bouturage ou par marcottage. Considérée parmi les espèces les plus décoratives de la flore tropicale par ses grandes inflorescences et par ses jeunes feuilles qui donnent une touche de couleur au feuillage même en leur absence.

Elle ne peut être cultivée que dans les zones au climat tropical et subtropical, à exposition à l’abri du vent.

Elle nécessite de préférence un léger ombrage, surtout au cours de la phase juvénile, et des sols légèrement acides à neutres, riches en substance organique, bien drainés et maintenus humides.

Les fleurs sont utilisées en médecine traditionnelle.

Des études récentes ont mis en évidence des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes intéressantes dans les extraits de fleurs, de feuilles et de rameaux d’intérêt potentiel en médecine.

 

→ Pour apprécier la biodiversité au sein de la famille des LEGUMINOSAE cliquez ici.